Plein écran
Des bus seront également transformés pour servir de restaurants mobiles dans les rues de Londres, en partenariat avec des écoles de cuisine. © Buses4Homeless

Buses 4 Homeless aménage des bus londoniens pour lutter contre le sans-abrisme

Selon une étude commissionnée par les autorité londoniennes, le nombre de sans-abris a augmenté de près de 20% en un an. Ils sont 8855 à avoir dormi dans les rues de Londres entre avril 2018 et mars 2019 contre 7484 l’année précédente. 62% d’entre eux, se trouvant dans l’incapacité de garder leur logement, s’y sont retrouvés pour la première fois de leur vie.  

Ces résultats affolants ont conforté les fondateurs de Buses 4 Homeless dans le lancement d’une action de grande envergure: la récupération de fameux bus rouges londoniens non utilisés pour les mettre au service des sans-abri.

Alors que de nombreux bus sont revendus par les municipalités londoniennes car ils ne sont plus conformes aux zones de basses émissions, Buses 4 Homeless propose de les racheter afin de leur donner une seconde vie. Les avantages du projet? La réutilisation de matériel déjà existant, facilement transformable et peu coûteux, à des fins sociales. L’association propose de convertir les bus en quatre espaces répondant à des besoins spécifiques: le logement, la nourriture, le bien-être et l’apprentissage. L’objectif est de réengager les personnes accueillies dans leur communauté.

Restaurants mobiles

Le premier espace de logement, et le plus important du projet, assurera 7300 nuits de repos pour les sans-abri par an et par véhicule. Chaque bus peut en effet accueillir jusqu’à 20 personnes par nuit. L’objectif est également de proposer des activités de réinsertion parmi la population locale afin de faciliter la sortie de la rue.

Des bus seront également transformés pour servir de restaurants mobiles dans les rues de Londres, en partenariat avec des écoles de cuisine, afin de partager des connaissances et des pratiques. L’association a aujourd’hui besoin de financement, de matériel de seconde main et des compétences de quelques bénévoles afin de mettre le projet en route!