Hallstatt, juillet 2019
Plein écran
Hallstatt, juillet 2019 © REUTERS

Ce village idyllique d’Autriche est victime d’Instagram: “Ne venez plus!”

Le maire d’Hallstatt et ses 900 habitants en ont plus qu’assez de voir déferler chaque jour des hordes de touristes d’Asie et d’ailleurs. 

  1. Vous ne logez pas sur place? Vous n’êtes plus le bienvenu à Bruges

    Vous ne logez pas sur place? Vous n’êtes plus le bienvenu à Bruges

    Les touristes, ce fléau? Après Rome qui veut sanctionner ses touristes impolis et Amsterdam qui ne les accueille plus les bras ouverts, voilà que Bruges boude à son tour une partie de ses visiteurs. En cause: à la fois les nuisances dues à leur nombre (jusqu’à 60.000 personnes par jour), mais aussi leur manière de consommer quand ils n’y restent que pour la journée. D’autre part, pour satisfaire les touristes qui les prennent d’assaut, les surfaces commerciales du centre-ville devenues impayables se focalisent sur la vente de gadgets touristiques. Une tendance au détriment des Brugeois, déplore le bourgmestre.