Plein écran
© thinkstock

Condamné pour avoir donné une fessée à son fils

Un père de famille français a été condamné à 500 euros d'amende après avoir donné une fessée à son fils de 9 ans.

Selon le quotidien français Le Populaire, le tribunal de Limoges a condamné vendredi dernier le père d'un garçon de neuf ans, à qui il a donné une fessée, à 500 euros d'amende avec sursis. Le jugement prévoit également que cet homme verse 150 euros à la mère de l'enfant pour le préjudice moral.

"Depuis plusieurs jours mon fils ne me disait plus bonjour, je lui ai demandé pourquoi et il m'a répondu qu'il n'en avait pas envie", indique le père de l'enfant qui juge cette condamnation excessive. "Je lui ai dit qu'il me devait le respect et oui, je lui ai donné une fessée".

De son côté, l'accusation a tenu à souligner le caractère "humiliant" d'une fessée. "C'est une violence doublée d'un acte humiliant pour l'enfant qui, à 9 ans, se retrouve les fesses à l'air pour se faire frapper", a indiqué la juge Estelle Lamotte-Genet. "Heureusement nous n'en sommes plus au temps où parents et éducateurs infligeaient des punitions physiques. C'est un temps révolu", s'est félicité le procureur à l'issue de l'audience.