Plein écran

Des élèves de primaire pourront affronter Gary Kasparov aux échecs

Pour promouvoir le jeu d'échec, trois chefs d'entreprises - Jan Callewaert (Option), Inge Geerdens (CVWarehouse) et Gabriel Fehervari (Alfacam) - vont offrir la possibilité à des élèves de l'enseignement primaire d'affronter le célèbre joueur d'échec, Gary Kasparov. Les trois chefs d'entreprises plaident pour que les échecs soient enseignés à la fin de l'école primaire.

Jouer aux échec permet aux enfants de développer des compétences essentielles pour leur formation générale, expliquent-ils. Cela leur apprend à réfléchir rapidement, de façon stratégique et à gérer la pression. Ce sont des qualités qui leur serviront non seulement au cours de leurs études mais aussi plus tard, dans leur vie professionnelle. Jouer aux échecs implique également des notions de respect et encourage l'intégration.

Les 11 et 12 octobre prochain, un tournoi d'échec sera organisé dans les locaux d'Option à Louvain, avec la participation de l'ancien vice-champion du monde et légende des échecs, Nigel Short. Les 60 meilleurs joueurs sélectionnés lors d'un premier tournoi qui aura lieu le 5 octobre pourront y participer. Les deux meilleurs se mesureront à Gary Kasparov lors d'un tournoi qui aura lieu le 14 octobre dans les studios d'Alfacam à Lint, près d'Anvers. (belga)