Deux plongeurs confrontés à une méduse de plus d’1,5 mètre dans la Manche

Lizzie Daly, experte britannique de la faune et de flore, et son photographe sont tombés nez à nez avec une méduse mesurant plus d’1,5 mètre. Si l’espèce en question est réputée pour sa taille impressionnante, les deux plongeurs assurent n’avoir jamais été confronté à un spécimen semblable. 

“Plus d’un million de vues”. Face à l’intérêt porté à sa vidéo,  Lizzie Daly semble presque aussi étonnée qu’au moment de raconter l’étonnante découverte qu’elle a faite dans la Manche. “La méduse rhizostome est connue pour être assez grosse, mais je n'avais jamais rien vu de pareil”, commente la biologiste. 

C’est aussi l’endroit de la découverte, au large des côtes de Cornwall en Angleterre; qui a surpris la jeune femme et le photographe qui l’accompagnait.  “Ce sont les méduses les plus imposantes que l’on puisse trouver dans les eaux du Royaume-Uni. Leur apparence est vraiment particulière, majestueuse”, explique-t-elle à CBS. “Elles ne représentent aucune menace pour l'homme. Elles ne sont pas venimeuses et peu urticantes.” 

Certaine qu’elle n’encourait aucun danger, Lizzie Daly a nagé près d’une heure à proximité de la méduse. Une manière exceptionnelle de clôturer “la semaine de l’océan sauvage”, une aventure qui avait pour objectif de filmer un maximum d’animaux sous-marins. L'initiative est destinée à récolter des fonds pour une association qui milite pour la conservation des océans.

Plein écran
© Facebook @LizzieDalyWildlife
  1. Un expert sur la future montagne russe de Plopsa: “Un défi pour la rendre sûre”

    Un expert sur la future montagne russe de Plopsa: “Un défi pour la rendre sûre”

    Plopsaland La Panne décidera sous peu de sa prochaine attraction afin de ravir, enfin, les amateurs de sensations fortes. Le parc d’attractions ne dispose en effet pas encore de spinning coaster, ces montagnes russes dont les wagonnets tournent à 360 degrés sur eux-mêmes. Le choix du parc se porte sur un X-treme Spinning Coaster dont les voies se retournent également. Il n’existe pour l’heure qu’un seul manège de ce type dans le monde car le concevoir revient à défier les lois de la physique: “Un vrai challenge d’en faire une attraction sûre pour le public”, analyse un expert.