Ce poissonnier de Murcie vend ses produits alors qu'il porte un polo de la police belge, dans le plus grand des calmes.
Plein écran
Ce poissonnier de Murcie vend ses produits alors qu'il porte un polo de la police belge, dans le plus grand des calmes. © DR

En Espagne, un homme vend du poisson habillé aux couleurs de la police belge

La police, votre poissonnier.

À Murcie, au sud-est de l’Espagne, un poissonnier a été aperçu le week-end dernier en train de vendre ses produits sur un marché alors qu’il portait un polo... de la police belge! Le cliché de ce policier-poissonnier connait depuis un certain succès sur les réseaux sociaux.

D’après Het Laatste Nieuws qui a essayé en vain de le contacter, l’homme s’appelle José Antonia Faz Martinez. Et on ignore s'il est courant de la spécificité de son polo blanc.

Ce n'est pas la première fois que des uniformes de notre police se retrouvent à des endroits pour le moins insolites. L'été dernier, un magasin de Maia, au Portugal, en vendait carrément pour la somme modique de 10 euros

Des règles très strictes

Ces histoires peuvent prêter à sourire mais du côté de la police, on rit plutôt jaune. De fait, si des citoyens lambda réussissent à se procurer leurs uniformes, ceux-ci peuvent tout aussi facilement se retrouver entre de mauvaises mains. On pense notamment à des criminels se déguisant en policiers pour commettre leurs méfaits.

Pour éviter que cela ne se produise, les policiers ne sont pas autorisés à échanger, donner, prêter ou troquer leur uniforme - ou des morceaux de celui-ci - sans l’autorisation des pouvoirs publics. Quiconque enfreint cette règle s’expose à une amende de 50.000 euros et une peine de prison d’un an. Quiconque porte un uniforme de police sans autorisation risque quant à lui une amende de 1.000 euros.

Mais à l'étranger, les policiers ne disposent d’aucun moyen d’action et dépendent de la bonne volonté de leurs collègues étrangers.

  1. Confinée pour son anniversaire, cette jeune fille se fait surprendre par ses amis
    Play

    Confinée pour son anniversai­re, cette jeune fille se fait surprendre par ses amis

    En pleine période de confinement, une jeune irlandaise, habitante à Rathcormac, a eu la belle surprise de voir ses amis venir lui souhaiter un joyeux anniversaire devant sa maison. Katie Regan était en train de jouer dans son jardin avec ses parents quand elle a vu plusieurs voitures arriver en klaxonnant dans sa rue. Ce sont ses parents qui ont eu cette idée pour rendre ce 12e anniversaire plus joyeux.