Épargnée par la canicule, la Bretagne attire les Français: "Restez suer chez vous!"

Nos voisins français souffrent également des grosses chaleurs, principalement dans les grandes villes. Jusqu’à maintenant, une région a néanmoins été épargnée: la Bretagne. 

Souvent moquée pour son climat pluvieux, la Bretagne semble aujourd’hui attirer ces nombreux Français qui suffoquent à cause de la vague de chaleur qui touche toute l’Europe depuis quelques heures. Lundi, il faisait à peine 18 degrés à Rennes et son ciel était dominé par les averses et les nuages. Avouons-le: des conditions météo dont on rêve tous un peu secrètement en ces jours de cagnard...

Cette situation semblait beaucoup amuser les internautes bretons:

Le site parodique Le Gorafi s’est même fendu d’un article expliquant que la Bretagne avait fermé ses frontières face à l’arrivée “massive” de réfugiés climatiques... 

La Bretagne sera-t-elle vraiment au frais ces prochains jours? À nos confrères de 20 minutes, un météorologue de Météo France nuance quelque peu: les Bretons, eux aussi, devraient subir une hausse des températures à partir de demain mercredi. On comptera quand même jusqu’à 35 degrés jeudi et vendredi dans la ville de Rennes mais “seulement” 28 et 29 degrés dans les départements du Finistère et des Côtes d’Armor.

  1. Des tontons saouls aux demoiselles d’honneur indélicates: il immortalise la réalité des mariages

    Des tontons saouls aux demoisel­les d’honneur indélica­tes: il immortali­se la réalité des mariages

    Les photographes de mariage nous ont habitués aux grands classiques, parfois un rien niais: clichés des signatures, fermeture fébrile de la robe de mariée, émotion du père devant l’autel, marié qui arrose le bouquet de la mariée... Sans compter les innombrables comptes Instagram dédiés aux mariages dans l’air du temps qui font rêver avec leur exemplarité à faire pâlir Pinterest. Mais Ian Weldon n’est pas de ceux-là: le photographe britannique préfère le côté rock ‘n’ roll des coulisses des mariages, surtout quand ils dégénèrent un peu.