Plein écran
© Getty Images

Expulsée de son appartement à 102 ans pour que la fille du propriétaire puisse emménager

Après trente ans passés dans le même appartement, Thelma Smith, 102 ans, est priée de quitter les lieux car son propriétaire souhaite que sa fille y emménage.

Au début du mois de mars, Thelma Smith a reçu un avis d’expulsion l’obligeant à quitter son appartement après plus de 30 ans. Cette Californienne âgée de 102 ans a jusqu’au 30 juin pour quitter les lieux. Son propriétaire a l’intention de faire emménager sa fille dans la résidence une fois qu’elle aura terminé ses études de droit.

Thelma Smith, qui a perdu la majorité de ses amis ainsi que son mari, doit aujourd'hui compter sur sa famille, qui vit de l’autre côté des États-Unis, pour l’aider à trouver un nouveau logement. Mais ses options sont limitées: elle pourrait emménager avec quelqu’un, ou intégrer une résidence-service pour personnes âgées - une solution compromise par ses faibles revenus. “Elle ne pourrait pas se le permettre, elle aurait besoin de l’aide du comté ou d’amis pour lui permettre de vivre dans l’un de ces endroits”, a confié un ami de la famille à CBS Los Angeles.

“Elle n’a pas accepté le fait qu’après autant d’années, elle doive partir”, a-t-il ajouté.

Aux États-Unis, les propriétaires ont le droit d’expulser les locataires de leur propriété pour qu’un membre de leur famille y habite. D’un point de vue juridique, le dernier locataire doit d’abord être relogé. Mais à Ladera Heights, où habite Thelma, les lois sont un peu moins strictes. Il est d’ailleurs fréquent que des propriétaires expulsent d’anciens résidents qui louent depuis très longtemps - et donc moins cher - pour les remplacer par de nouveaux locataires qui paieront un loyer plus élevé.