Plein écran
L’homme avait une dent contre son opérateur téléphonique. © Getty Images

Furieux, il appelle... 24.000 fois le service client de son opérateur téléphonique

Un retraité japonais a été interpellé après avoir appelé environ 24.000 fois en deux ans le service client de son opérateur téléphonique, au motif que cette société n'aurait pas respecté son contrat, selon la police et des médias locaux.

Cet homme de 71 ans a été placé en garde à vue la semaine dernière après avoir effectué plus de 400 appels en une semaine auprès d'un service clientèle de l'opérateur téléphonique KDDI, a expliqué mardi à l'AFP un porte-parole de la police de Tokyo.

"Il voulait que des salariés de KDDI viennent chez lui s'excuser d'avoir violé son contrat. Il raccrochait aussi souvent juste après avoir composé le numéro", a détaillé ce porte-parole. L'homme a été arrêté pour délit d'"entrave" à une activité commerciale normale, toujours selon ce porte-parole.

Selon des médias locaux, son harcèlement téléphonique durait depuis deux ans, pour un total de quelque 24.000 appels depuis des cabines publiques, pour exprimer son mécontentement et insulter ses interlocuteurs au bout du fil.

Les services client par téléphone sont extrêmement répandus au Japon. Beaucoup de ces numéros sont gratuits et les temps d'attente généralement courts, ce qui peut favoriser des abus.

  1. Il laisse sa barbe geler pendant deux heures par -26 degrés
    Play

    Il laisse sa barbe geler pendant deux heures par -26 degrés

    Dans le Minnesota, aux États-Unis, un homme a résisté à des températures glaciales pour voir comment sa barbe allait geler sur son visage. Lorsque Jake Fischer, 27 ans, s’est réveillé par un matin froid de janvier, il a décidé de sortir en plein air et d’endurer le froid. En s’enregistrant pendant deux heures par -26 degrés, Jake a remarqué que sa barbe épaisse et ses longs cheveux commençaient à geler sur son visage. “Étonnamment, mon visage n’était pas si froid. La seule chose qui était engourdie était mon pouce droit pour une raison quelconque”, a-t-il déclaré.