Comme un air de "Love Actually", non?
Plein écran
Comme un air de "Love Actually", non? © KameraOne

Il confronte lieux de tournage et monde réel

Thomas Duke, un Gallois de 22 ans, brouille les frontières entre fiction et réalité en visitant les lieux où des films bien connus ont été tournés.

  1. Ces trentenaires auront bientôt douze enfants, tous prénommés avec les quatre mêmes lettres
    Flandre

    Ces trentenai­res auront bientôt douze enfants, tous prénommés avec les quatre mêmes lettres

    Si tout se passe bien, Gwenny Blanckaert, 32 ans, et son compagnon Marino Vaneeno, 39 ans, accueilleront leur douzième (et “dernier”) enfant en avril 2022, a annoncé la famille originaire de Staden (Flandre-Occidentale), comme évoqué lundi par HLN. Le couple gardera le nom secret encore un temps, mais le petit garçon attendu devrait recevoir un prénom lui aussi composé des lettres A, E, L et X, comme ses quatre frères et sept sœurs.
  2. Trouver l’inspiration pour votre projet de construction ou de rénovation? 3 bonnes raisons de visiter le salon Batireno et Énergie & Habitat
    Livios

    Trouver l’inspiration pour votre projet de constructi­on ou de rénovation? 3 bonnes raisons de visiter le salon Batireno et Énergie & Habitat

    L’organisation des foires et salons étant à nouveau autorisée, vous pouvez aller au salon Batireno et Énergie & Habitat qui se déroulera les week-ends des 16-17-18 et des 22-23-24 octobre 2021 à Namur Expo. Le salon rassemble environ 120 exposants reconnus du secteur. Les candidats bâtisseurs et rénovateurs y trouvent un éventail complet de produits, matériaux, services et techniques pour leur projet. Le site de construction Livios vous donne trois bonnes raisons de visiter le salon.
  3. Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents
    Guide-epargne.be

    Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents

    Les prix des habitations continuent d’augmenter. Ainsi, les jeunes éprouvent plus de difficultés à acquérir leur propre bien immobilier. Par conséquent, ils quittent le nid parental plus tard. Toutefois, ces quelques années supplémentaires dans le nid parental leur permettront souvent de concrétiser plus facilement leur rêve immobilier. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous fournit des explications à ce sujet.