Plein écran
Flash radar de contrôle de vitesse photographié à Thiviers en France (illustration). © photo_news

Il copie la plaque d'immatriculation de son voisin pour se venger

FranceL’usurpateur a roulé à vive allure devant un radar automatique en espérant que ce soit son voisin qui paie l’amende. Mais c'est finalement lui qui paiera la note.

En France, un garagiste landais a été condamné jeudi pour avoir usurpé la plaque d’immatriculation de son voisin. Il l’avait copiée et installée sur une voiture du même modèle avant de passer à toute vitesse devant un radar pour se venger dans le cadre d'un conflit latent, rapporte France Bleu. 

En novembre dernier, le voisin en question reçoit un procès-verbal mentionnant une vitesse de 82 km/h au lieu de 50 sur une route de sa commune. Il ne comprend et conteste en exigeant la photo du radar, sur laquelle il reconnaîtra l‘homme sur le siège passager: son voisin garagiste.

“J’assume mes actes. J’ai fait une connerie”

Le quadragénaire a admis les faits devant le tribunal de Mont-de-Marsan : “J’assume mes actes. J’ai fait une connerie”, a-t-il déclaré ce jeudi devant les juges. Pour sa défense, le garagiste a expliqué avoir été poussé à bout par son voisin qui le “harcèle en permanence.” D’après France Bleu, les deux hommes sont en conflit depuis plusieurs mois à cause d’une simple fuite d’huile de vidange provenant du garage de l’accusé et se déversant chez le voisin retraité. 

Déjà condamné en 2018 pour un coup de poing asséné à son voisin, le garagiste a cette fois-ci écopé de deux mois de prison avec sursis, 400 euros d’amende et 3 mois de suspension de son permis de conduire.