Plein écran
© Rare Shot

Il ne s’est pas coupé ni lavé les cheveux depuis 40 ans car ils sont “une bénédiction de Dieu”

Sakal Dev Tuddu, un Indien de 63 ans, a décidé à l’âge de 23 ans d’arrêter de se couper et laver les cheveux car ils seraient le résultat d’une rencontre avec Dieu. 

Vous vous êtes peut-être déjà demandé à quoi pourrait bien ressembler votre tête si vous arrêtiez d’aller chez le coiffeur... Sakal Dev Tuddu n’y a pas juste pensé, mais a tenté l’expérience. Il raconte qu’il y a quarante ans, ses cheveux se sont transformés en dreadlocks spontanément. “Une bénédiction de Dieu” qui l’aurait contacté dans ses rêves pour lui demander de ne pas se couper les cheveux. 

Une requête qu’il a scrupuleusement respectée, puisque ses cheveux mesurent aujourd'hui 1,8 mètre de long. Il enroule d’ailleurs ces derniers à la manière d’un turban pour éviter qu’ils ne traînent sur le sol. Il a également arrêté de boire et de fumer par dévotion envers sa divinité. 

Après sa rencontre divine, Sakal Dev Tuddu s’est reconverti en guérisseur traditionnel dans son village et prépare désormais des traitements faits maison pour aider les couples ayant des difficultés à avoir un enfant. L’Indien est devenu une véritable attraction et il arrive très régulièrement que des personnes viennent à sa rencontre pour être photographiées à ses côtés. 

Si la longueur de ses cheveux est déjà très impressionnante, elle est pourtant loin derrière le record des plus longs dreadlocks au monde détenus par Asha Mandela et mesurant 34 mètres. 

Plein écran
© Rare Shot