Il pêche un obus dans la rivière... et le ramène au commissariat

Un adepte de la pêche à l'aimant a ramené dimanche un obus de mortier dans sa voiture devant l'hôtel de police de Nantes où les démineurs ont été appelés en urgence pour le prendre en charge, a-t-on appris lundi auprès de la police.

Plein écran
Archive d’illustration © Photo News

Le pêcheur s'est présenté dimanche à 18h30 place Waldeck Rousseau à Nantes pour déclarer avoir pêché cet obus, en précisant "l'avoir transporté sur place à bord de son véhicule". Il venait de le pêcher non loin du commissariat, dans l'Erdre. La police a immédiatement alerté le service de déminage qui est venu prendre en charge l'obus de 81 mm "sans incident". L'intervention s'est terminée à 19h35.

Une initiative à proscrire

La police de Nantes rappelle qu'en cas de découverte d'un engin explosif il faut appeler le 17 et surtout ne "pas manipuler l'engin suspect et/ou explosif", et que "seuls les démineurs de la Sécurité civile sont habilités à procéder au relèvement ou à la destruction d'engins explosifs militaires ou de fabrication artisanale". "Tout engin explosif, même rouillé et ancien, reste dangereux, et régulièrement des accidents graves dus à la manipulation d'anciennes munitions se produisent", précise la police.