Plein écran
Par amour pour les perroquets, Edward William Richards repousse toutes ses limites. © (Twitter)

Il s'est coupé les oreilles pour ressembler à un perroquet

Edward William Richards est prêt à tout pour ressembler à un perroquet.

Par amour pour les perroquets, Edward William Richards repousse toutes ses limites. Ce citoyen de Bristol en possède d'ailleurs cinq chez lui: Teaka, Ellie, Timneh, Bubi et Jake.

Comme le décrit le Daily Mail, Edward William Richards a démarré une transformation physique étonnante pour ressembler à un perroquet. Il ne recule devant rien: oreilles coupées, 110 tatouages colorés sur le visage comme son oiseau préféré, 50 piercings et des implants sous-cutanés au niveau du crâne.

"Je suis si content"
"C'est la meilleure chose qui me soit arrivée. Je suis si content. Je n'arrête pas de me regarder dans le miroir", a reconnu Edward William Richards.

Pire encore, Edward William Richards s'est tatoué les yeux. En effet, de l'encre lui a été injecté dans le globe oculaire pour qu'il puisse avoir un oeil bleu et rouge. Cette technique est très dangereuse mais comme on vous l'avait dit, Ted est prêt à tout pour ressembler à un perroquet.

Plein écran
© (Twitter)
  1. Des tontons saouls aux demoiselles d’honneur indélicates: il immortalise la réalité des mariages

    Des tontons saouls aux demoisel­les d’honneur indélica­tes: il immortali­se la réalité des mariages

    Les photographes de mariage nous ont habitués aux grands classiques, parfois un rien niais: clichés des signatures, fermeture fébrile de la robe de mariée, émotion du père devant l’autel, marié qui arrose le bouquet de la mariée... Sans compter les innombrables comptes Instagram dédiés aux mariages dans l’air du temps qui font rêver avec leur exemplarité à faire pâlir Pinterest. Mais Ian Weldon n’est pas de ceux-là: le photographe britannique préfère le côté rock ‘n’ roll des coulisses des mariages, surtout quand ils dégénèrent un peu.