Plein écran
Les origines du sigle restent incernent. © Getty Images

La curieuse origine du symbole du dollar

Le symbole du dollar est l’un des plus puissants du monde. Il représente le rêve américain et le succès, mais il évoque aussi le consumérisme, la cupidité et le capitalisme. Emprunté par la culture pop, reproduit dans une sérigraphie d’Andy Warhol, il a aussi été utilisé dans le codage informatique. Pourtant, les origines du S barré restent floues. 

La livre sterling

L’histoire de la livre sterling remonte à plus de 1200 ans. Elle fut utilisée pour la première fois par les Romains comme abréviation de “libra pondo”, soit “une livre en poids” l’unité de base du poids de l’empire. Les Anglo-Saxons ont conservé la lettre L et la barre transversale, apparue plus tard, avertissait de la présence d’une abréviation. 

Le “thaler” du Royaume de Bohème

Plein écran
© getty

En 1520, le Royaume de Bohême a frappé des pièces de monnaie en utilisant l’argent d’une mine de Joachimsthal, soit la vallée de Joachim, en allemand. La pièce aurait été surnommée le “joachimsthaler”, qui aurait ensuite été raccourci en “thaler”. Les premiers immigrants hollandais arrivés sur le sol américain auraient utilisé ces pièces et le nom serait devenu “daler” en anglais, dont le dérivé serait “dollar”.

Une origine ésotérique

Certains identifient aussi le sigle du dollar comme la représentation d’un serpent sur une croix chrétienne. Il s’agirait d’une référence à Moïse, qui enroula un serpent de bronze autour d’un mât afin de guérir les personnes mordues. 

Un lien avec l’Espagne

Une autre version établit une ressemblance entre les piliers situés à l’entrée du détroit de Gibraltar et ceux qui figurent sur les armoiries nationales de l’Espagne et, aux XVIIIe et XIXe siècles, sur le dollar espagnol, qui était aussi connu sous le nom de pièce de huit, ou peso. Les deux piliers étaient entourés de banderoles, qui formaient un S. Du fait des nombreux échanges commerciaux entre les Américains espagnols et les Américains anglais, à l’époque des colonies, c’est la théorie la plus largement acceptée. 

Cette dernière théorie est toutefois critiquée par ceux qui la jugent partisane. L’origine d’un des principaux symboles des États-Unis viendrait d’Europe, à une heure où les Américains sont très critiqués.

Une imprimerie de Philadelphie

Il faut remonter aux années 1790 pour trouver le premier signe d’impression du dollar, dans une imprimerie de Philadelphie. Un fervent patriote américain, ou du moins un écossais farouchement anti-anglais, nommé Archibald Binny en serait à l’origine.