Plein écran
Sigrid Schellen va étudier la philo à la KU Leuven. © Benoit De Freine

“La plus célèbre travailleuse du sexe du pays” s’installe sur les bancs de l’unif

Sigrid Schellen, “la plus célèbre travailleuse du sexe du pays”, a annoncé qu’elle suivait désormais des cours de philosophie à la KU Leuven. “Je combinerai mes études avec mon fantastique travail”, déclare la Limbourgeoise de 32 ans qui travaillera donc avant et après les cours, mais jamais pendant...

Le nom de Sigrid Schellen ne vous dit probablement rien. Mais en Flandre, la jeune femme s’est fait un nom après avoir participé à un talk-show sur la VRT. Sigrid Schellen y défendait la nécessité d’un statut légal pour les travailleurs et travailleuses du sexe, son métier dont elle se dit très fière. “Je fixe moi-même mes horaires de travail et je ne fais rien contre ma volonté. De plus, cette flexibilité me permet de combiner parfaitement ma vie professionnelle avec ma vie privée”, déclarait cette maman d’une petite fille sur le plateau de l’émission “Van Gils & gasten.”

Bien que son emploi la satisfasse toujours autant, il manquait quelque chose dans la vie de Sigrid Schellen. C’est ainsi que la Limbourgeoise s’est inscrite à la KU Leuven pour y suivre des études de philosophie, a-t-elle annoncé à Het Laatste Nieuws ce lundi, jour de sa rentrée sur les bancs de l’école.

“J’ai toujours voulu étudier la philo et je peux désormais le faire”, se réjouit-elle. “Mon travail est flexible et je peux donc facilement le combiner avec des études”, poursuit Sigrid. De toute façon, quitter le milieu du sexe, sa seule source de revenus, n'est pas une option. “Je travaillerai donc avant et après les cours, mais jamais pendant”, assure la jeune femme. Elle peut aussi compter sur sa famille pour s’occuper de sa fille pendant ses heures de cours et de travail.

Par ailleurs, Sigrid Schellen a donné son avis sur un phénomène de plus en plus répandu, à savoir la prostitution étudiante. “Si vous pouvez gagner en une heure ce que vous gagneriez en un week-end, je comprends que l’on puisse faire ce choix. En plus, vous gagnez du temps pour étudier”, conclut-elle.

Plein écran
Sigrid Schellen lors de son passage dans l’émission “Van Gils & gasten” sur la VRT. © Eén
  1. Un policier de Charleroi échange une arme contre de la cocaïne
    Mise à jour

    Un policier de Charleroi échange une arme contre de la cocaïne

    Un policier de la zone de police de Charleroi, membre du Groupe de Sécurisation et d’Appui (GSA), a fourni une arme à un dealer en échange de cocaïne, a indiqué mercredi le parquet carolorégien, confirmant une information de la DH. Alors qu’il avait été libéré sous conditions par le juge d’instruction, l’homme a été placé sous mandat d’arrêt mercredi pour non-respect d’une de ses conditions, confirme le parquet.