Plein écran
© Photo News/RV

Le mystère du navetteur qui lisait les journaux d’il y a huit ans

Un certain Jonathan est à la recherche d'un navetteur qui a laissé deux journaux de 2012 dans un train. Non pas pour lui rendre les éditions 2012 de De Morgen et De Standaard, mais parce qu’il veut élucider la raison pour laquelle l’homme lisait des journaux aussi vieux et comme neufs. 

La curiosité est un vilain défaut. Mais Jonathan Hendrickx s’en moque éperdument: il a décidé de retrouver la trace d’un mystérieux navetteur qui l’obsède. Mardi, alors qu’il était dans le train de 12h21 qui relie Zottegem à Gand-Saint-Pierre, Jonathan voit que son voisin de banquette lit le journal. Jusque là, rien d’interpellant. “Mais à mi-chemin, le voyageur sort en gare en laissant deux journaux derrière lui”. 

“Mais lorsque je les ai pris un peu plus loin sur mon trajet pour m’occuper, j’ai réalisé qu’il y avait quelque chose d’étrange dans le layout. Les deux journaux se révèlent dater de... janvier 2012. De la même semaine, un de lundi, l’autre du mercredi. Un exemplaire de De Morgen, l’autre de De Standaard. Tous les deux dans un état impeccable. Immaculés comme s'ils étaient sortis d’une farde en plastique”. 

Passée la minute déroutante sur son espace-temps, Jonathan a bien compris qu’il était toujours en 2019. Mais il se demande désormais pourquoi l’autre voyageur lisait les deux journaux d’il y a presque huit ans comme s'il s’informait des nouvelles du jour. Complètement obnubilé par cette histoire, il a décidé de lancer un appel sur Twitter en espérant percer le mystère du voyageur de 12h21. Il a donné une courte description de l’homme qui a croisé son chemin: “Quadragénaire, chemise bleue, veste brune. Qui le connaît?”, demande-t-il. “Cette histoire suscite trop de questions, je veux vraiment pouvoir lui parler”, ajoute-t-il en donnant une adresse mail créée pour l’occasion: tijdreizigeruit2012@gmail.com. Il a même placé une petite annonce dans Metro, le journal gratuit distribué dans les gares, mais en vain. 

Interrogé par HLN, il explique qu’il est trop intrigué par ce “mystère”... et qu’il n’est désormais plus seul. Son tweet a attisé la curiosité de nombreux internautes. “Peut-être étiez-vous coincé dans un train qui avait juste huit ans de retard”, plaisante l’un d’eux. À suivre.

  1. Elle installe ses décorations de Noël dès le 1er novembre et fâche ses voisins

    Elle installe ses décorati­ons de Noël dès le 1er novembre et fâche ses voisins

    Une famille installée à San Antonio au Texas a installé ses décorations de Noël avec un peu d’avance. Le 1er novembre déjà, Claudia Simonis avait mis un grand bonhomme de neige gonflable, un renne et l’hélicoptère du Père Noël dans son jardin. Le 4 novembre, elle recevait une lettre de l’association des propriétaires de son quartier qui lui demandait d’enlever ses décorations au plus vite. “Veuillez enlever le bonhomme de neige jusqu’à ce qu’on rapproche de la période des fêtes”, disait le courrier.
  2. 80 ans de bonheur: John et Charlotte forment le plus vieux couple marié du monde
    Play

    80 ans de bonheur: John et Charlotte forment le plus vieux couple marié du monde

    John, 106 ans, et Charlotte, 105 ans, vont fêter leur 80e anniversaire de mariage le 15 décembre. Ils forment le plus vieux couple marié du monde et ont été honorés par le Guinness World Records. Depuis leur rencontre à l’Université du Texas, les deux tourtereaux ne se sont plus quittés. Face à la presse, Charlotte a raconté le début de leur histoire tandis que John a prodigué quelques conseils pour une vie longue et un couple qui dure.