Le pilote est absent, un passager contraint de prendre sa place

“Votre pilote n’est pas venu, mais il y a un passager du vol qui pilotera l’avion.” Voilà ce qui a été annoncé aux personnes devant prendre le vol reliant Manchester à Alicante dimanche. Michael Bradley, pilote pour EasyJet, s’apprêtait à commencer ses vacances lorsqu’il s’est retrouvé au milieu de cette situation inattendue.

L’information n’a pas forcément été très rassurante pour les passagers à destination d’Alicante, en Espagne. Retenu en France en raison d’un problème de contrôle aérien, le commandant prévu pour ce vol EasyJet ne montera pas à bord de l’avion. Pour la compagnie, c’est également la panique: le vol est indiqué avec minimum deux heures de retard.

Heureusement, un pilote d’EasyJet est présent parmi les passagers. Michael Bradley part en vacances avec sa famille. Unique solution à ce problème, l’homme contacte la compagnie. “J’ai mon permis de vol et mon passeport avec moi et j’aimerais partir en vacances. Si vous avez besoin d’un coup de main, je suis prêt”, lance-t-il. Quelques secondes plus tard, il est recontacté: ses supérieurs lui demandent officiellement de piloter l’avion.

L’humour du pilote désigné a fait mouche auprès des passagers

Michael Bradley prend le micro du chef de cabine et explique la situation aux passagers montés dans l’avion. “Si vous êtes d’accord pour que l’un de vos pilotes ressemble à ça aujourd’hui (il est en tenue de vacancier), nous allons à Alicante”, a ironisé le pilote sans uniforme.

Michelle Potts, la passagère qui a publié la scène sur Facebook, raconte ce moment. “J’étais un peu nerveuse au début, mais une fois qu’il s’est adressé à nous dans l’avion, j’étais soulagée”, confie-t-elle au Daily Mail. Effectivement, la bonne humeur a regagné l’avion après l’intervention du pilote désigné, comme vous pouvez le voir sur la vidéo en haut de l’article. 

EasyJet a confirmé cette histoire auprès de plusieurs médias britanniques. “Nous sommes reconnaissants envers ce pilote. Nos clients ont atteint leur destination. Cela témoigne de l’engagement et du dévouement de notre équipe. Tout a été fait dans le respect des règles, le pilote était bien reposé et avait son permis de vol avec lui. Il a obtenu l’autorisation légale de ses supérieurs. La sécurité est toujours notre priorité absolue,” s’est félicité le porte-parole, précisant qu’il s’agit d’un cas “exceptionnel”.

Plein écran
© Facebook