Plein écran
Sensations au bord de la "Porte de l'Enfer" © DR

Le président turkmène n'est pas mort, il fait des dérapages au bord d'un cratère

Gourbangouly Berdymoukhamedov, le président sexagénaire du Turkménistan en poste depuis 2006, irait pour le mieux, à en croire des images diffusées suite à des rumeurs évoquant sa mort.

Le président Berdymoukhamedov n’étant pas apparu publiquement depuis des semaines, des rumeurs avaient émergé en juillet sur la santé de l’”Arkadag” (soit le “Protecteur”). Ces spéculations avaient été relatées par les médias en Russie, puis démenties auprès de l’agence russe TASS.

Déjà réapparu sur les écrans à la fin du mois, le président turkmène, adepte du culte de la personnalité, a été vu à nouveau à la télévision d’Etat dimanche passé. On ne sait pas quand le reportage aux aspects surréalistes a été tourné, toujours est-il qu’on y voit Berdymoukhamedov mis en scène dans des activités insolites et variées, comme le vélo, l’équitation, le tir, le bowling, la musique et le chant, mais surtout le rallye dans le désert du Karakoum, conduisant sa voiture jusqu’au cratère connu sous le nom de “Porte de l’Enfer”, où il se serait même livré à quelques dérapages. Vous avez dit “incroyable”?

Photos et vidéo ci-dessous.

Plein écran
© DR
Plein écran
© DR
Plein écran
© DR
Plein écran
© DR