Plein écran

Les crocodiles critiqués par GAIA sont... en cire

Les crocodiles du parc zoologique Le Monde Sauvage, à Aywaille, dont l'organisation de défense des animaux GAIA dénonçait hier dans un rapport l'absence d'abri intérieur sont en réalité... des faux, réalisés en cire, révèle jeudi le directeur du parc, Joseph Renson, dans le quotidien La Meuse.

GAIA a présenté mercredi un rapport sur l'état de 15 parcs zoologiques de Belgique, dont le constat est plutôt alarmant. Dans ce rapport, le Monde Sauvage d'Aywaille se retrouve dans la catégorie "insuffisant", en raison de plusieurs infractions à la loi, notamment l'absence d'abri intérieur pour les crocodiles.

Une accusation qui a fait hurler de rire le directeur du parc, qui explique dans les pages de La Meuse qu'il est normal que ces crocodiles n'aient pas d'abri intérieur car... ce sont des faux, réalisés en cire et placé dans un enclos pour décorer. "C'est éloquent sur le sérieux des contrôles effectués par GAIA ! ", s'exclame Joseph Renson, qui ne décolère pas face aux remarques et méthodes de l'organisation de défense des animaux.

Quand il apprend que les crocodiles sont en réalité factices, le président de GAIA, Michel Vandenbosch, "en tombe de sa chaise", selon le quotidien. "A la distance où nous étions pour les observer, ce n'était pas facile de repérer qu'ils étaient faux", explique-t-il, ajoutant que "les faux crocodiles n'enlèvent rien à la vérité de nos autres observations". (belga)