Il faudra à l'avenir veiller à soigner l'adresse
Plein écran
Il faudra à l'avenir veiller à soigner l'adresse © Didier Rihon

Les efforts du facteur pour retrouver Mamy et Pépé ont fini par payer

Un facteur jusqu’au-boutiste de Remicourt a enquêté pendant plusieurs jours avant de pouvoir remettre une carte postale à un couple dont la petite-fille en vacances en France n’avait pas mentionné l’adresse complète, ont relaté L’Avenir et Sudpresse.