Plein écran
archives © belga

Les enfants n'avaient pas reçu les chewing-gums d'un prédateur mais... les avaient volés

Mont-sur-MarchienneLa thèse d'une tentative d'enlèvement sur deux jeunes enfants vendredi dernier en milieu d'après-midi à Mont-sur-Marchienne a été officiellement écartée, selon le parquet de Charleroi. Sudpresse rapportait samedi dernier une telle tentative, des faits confirmés par la police locale. Le parquet de Charleroi avait émis des doutes. En réalité, les enfants ont volé des chewing-gums dans un magasin.

Deux jeunes enfants auraient été victimes d'une tentative d'enlèvement par un individu. Un procès-verbal avait été dressé, indiquait David Quinaux, le porte-parole de la police de Charleroi. Le parquet de Charleroi avait ensuite été avisé des faits. Pour Vincent Fiasse, procureur du Roi, la thèse d'une tentative d'enlèvement semblait cependant être exclue.

Quel “vieux monsieur”?

Selon les deux enfants, âgés de 5 ans, un vieux monsieur avec une canne aurait proposé des chewing-gums. Les deux mineurs indiquaient avoir suivi l'individu et lui avoir tenu la main, avant de revenir au sein de l'école avec ces chewing-gums. "Sur les images de vidéosurveillance, on ne constate pas la présence d'un vieux monsieur avec une canne", expliquait-on au parquet de Charleroi, selon lequel les enfants n'ont pas été victimes de gestes violents. D'autres devoirs d'enquête ont été effectués afin de faire la lumière sur les événements. 

Filmés en train de voler au Carrefour

Vendredi, la thèse de la tentative d'enlèvement a été officiellement écartée, indique Vincent Fiasse. "Il s'avère qu'après avoir examiné les images de vidéosurveillance du magasin Carrefour Market situé non loin des lieux, les enfants ont en réalité volé les chewing-gums", conclut le parquet de Charleroi.

Les parents des deux jeunes enfants ont été informés jeudi de la situation.