Plein écran
Deux pilotes d'avions de combat ont immortalisé un phénomène inexpliqué en 2014 © US Department of Defence

Les marines confirment que les images d’ovnis sont authentiques

La marine américaine confirme que les images d’ovnis (objet volant non identifié) datant de 2015 sont “authentiques”. Les prises de vue ont été réalisées par des pilotes de la marine. 

La US Navy, marine de guerre américaine, a enfin publiquement concédé que les vidéos montrant des ovnis diffusées en 2015 sont authentiques. Mais si les autorités confirment que ce sont bien leurs hommes qui les ont capturées, elles ne donnent aucune indication sur la nature supposée de ces objets volants non identifiés. Elle semble d’ailleurs n’en avoir aucune idée. 

Ces ovnis, visibles dans des images militaires déclassifiées, sont un “phénomène aérien non identifié”, a laconiquement commenté Joe Gradisher, porte-parole de la marine, auprès de CNN. 

“Mon dieu, ils volent tous contre le vent”

Les petites vidéos, diffusées entre décembre 2017 et mars 2018 à la Stars Academy of Arts & Sciences, ont donné lieu aux spéculations les plus folles. On y observe des objets de forme oblongue se déplaçant extrêmement rapidement et de manière irrégulière. Ceux-ci ont été immortalisés grâce à des détecteurs infrarouges. 

Dans la première vidéo datant de 2004, les senseurs de l’armée de l’air suivent une cible en mouvement avant de la voir vivement accélérer jusqu’à sortir du cadre trop vite que pour les détecteurs ne parviennent à la relocaliser. 

Dans deux autres vidéos datées de 2015, on entend deux pilotes d’avions de combat tenter de rationaliser le phénomène inédit auquel ils assistent. “C’est un p**** de drone, mec?”, dit l’un d’eux à son collègue. “Mon dieu, ils volent tous contre le vent”, s’étonne l’autre. “Regarde-moi ça”, s’exclame un autre. 

“Encourager les pilotes à parler”

Joe Gradisher explique à CNN que la transparence de la Navy en matière de phénomènes inexpliqués comme ceux-ci a surtout vocation à encourager les novices à rapporter toute incursion qu’ils repèrent dans le ciel car elles mettent potentiellement en danger le sécurité des pilotes. “Ces incursions dans nos zones d’entraînement consistent une menace pour nos hommes et nos opérations”. 

Il précise: “Les images vidéos diffusées ne sont qu'une fraction de ce que les marines voient à l’entraînement. Durant de nombreuses années, les pilotes de l’air ne faisaient pas de rapport sur ces phénomènes car ils craignaient d’être stigmatisés en raison de la terminologie et des théories inhérentes à ces objets”. Le but de divulguer ces incidents est donc d’en déterminer l’origine et cela ne sera possible que si tous les pilotes les signalent. 

Area 51

Début septembre, deux Youtubeurs néerlandais ont par ailleurs été arrêtés dans l’Area 51, dans le Nevada, suite à l’appel d'un autre “vlogger”. C’est là que des ovnis auraient été immortalisés depuis des décennies et la zone attise la curiosité. Les Youtubeurs de 20 et 21 ans espéraient découvrir certaines informations. Le gouvernement a cependant totalement fermé et interdit la zone au public. Les deux jeunes gens ont été condamnés à une amende de plus de 4.000 euros pour avoir foulé une zone militarisée. 

Plein écran
Les deux jeunes ont écopé de 3 jours de prison et d’une lourde amende © AP