Plein écran
© photo_news

Les pandas, ces poissons

VideoComme chaque année, le 1er avril est l'occasion pour les media de publier une information loufoque ou humoristique dans leurs pages. Cette année, ce sont les pandas de Pairi Daiza qui sont les stars de cette vieille tradition journalistique.

Les titres Sudpresse annoncent mardi qu'Eric Domb, le patron du parc animalier de Brugelette, s'est rabiboché avec le zoo d'Anvers après la polémique qui les a opposés au sujet de l'arrivée des ursidés en Belgique. Pour sceller cette réconciliation, Pairi Daiza aurait ainsi décidé de prêter Xing Hui, le mâle du couple, au zoo d'Anvers pour une période de deux mois.

Il est également question des pandas dans La Dernière Heure, qui écrit que le couple de mammifères récemment débarqué dans le Hainaut est composé de deux femelles. Une erreur qui serait le fruit de l'encadrement trop strict des autorités chinoises, qui n'ont pas permis aux vétérinaires du parc wallon d'examiner les animaux à leur arrivée. Un constat qui constituerait une petite catastrophe, étant donné que les deux pandas sont censés se reproduire sur le territoire belge.

L'Avenir évoque aussi les pandas pour son canular printanier. On y apprend que Xing Hui et Hao Hao seront empaillés et conservés à Tournai après leur mort. Cela aurait été rendu possible par le blanc-seing accordé par le président chinois Xi Jinping, qui était en visite à Pairi Daiza dimanche, et aurait été particulièrement touché par l'atmosphère idyllique régnant dans le parc.

Un poisson sur les rails
La Libre Belgique utilise quant à elle la présence de Marc Descheemaeker, ancien patron de la SNCB, sur les listes de la N-VA comme prétexte pour son article parodique. Aux commandes du rail belge, M. Descheemaeker aurait tout mis en oeuvre pour saboter le réseau wallon. Il aurait ainsi joué un rôle majeur dans les retards importants dont souffre la mise en place du réseau RER en Wallonie et à Bruxelles.

L'Echo revient lui sur la saga du photovoltaïque wallon. Le quotidien économique rapporte que le gouvernement wallon a décidé la mise en place d'une prime visant le démontage des panneaux photovoltaïques. Le plan "D-watt" remplacerait ainsi le plan Qualiwatt afin de faire face aux risques de surcharge du réseau électrique wallon.

Enfin, la RTBF évoque une nouvelle obligation de porter un casque de sécurité aux abords des nombreux chantiers situés dans le centre-ville de Charleroi. Les instances communales mettraient ainsi 40.000 casques à disposition des Carolos et la mesure serait d'application tant qu'il y aurait des travaux à Charleroi.

Pas de barbecue
RTL, de son côté, avance une interdiction de consommer de l'alcool et de faire des barbecues durant les jours de match des Diables Rouges à la prochaine Coupe du Monde de football. La police et les pompiers auraient peur de ne pas pouvoir faire aux problèmes qui pourraient survenir.