Plein écran
La fameuse Lamborghini version Batmobile. © DR

Les propriétaires de la Batmobile: “La police nous contrôle tout le temps... pour un selfie”

Une Lamborghini monstrueuse transformée en Batmobile a fait sensation dans les rues de Bruxelles dans la nuit de mercredi à jeudi avant d’être contrôlée par des policiers qui n’en croyaient pas leurs yeux. Le quotidien Het Laatste Nieuws a identifié ses propriétaires. Contre toute attente, il ne s’agit pas de Batman et Robin... 

Le bolide appartient en réalité à deux frères saoudiens, Talal et Sultan Al Saud. Ils ont construit leur bolide en 2016 pour le rallye Gumball 3000, une course annuelle de voitures de luxe. Actuellement, ils traversent l’Europe à bord de leur Batmobile qui ne passe, on s’en doute, jamais inaperçu. 

Un bolide à deux millions d’euros

Estimé à quelque deux millions d’euros, ce monstre est propulsé par un moteur V10 et 400 chevaux. Jusqu’à quelle vitesse peut-il monter? Ils disent ne pas savoir. “Je n’ai moi-même jamais testé. Je n’ose pas rouler aussi vite. Même dans une Batmobile”, dit Talal à HLN. Un ami à eux l’aurait déjà poussée à 260 km/h sur une autoroute allemande.

“Les policiers restent eux aussi de grands enfants”

Les deux frères ont été contrôlés par la police lors de leur escapade bruxelloise. Non pas pour excès de vitesse, mais simplement pour s’assurer que l’engin est autorisé à circuler sur les routes européennes. Un contrôle pas si routinier que cela passé avec brio par les frères et la Batmobile, dont les papiers sont en règle. 

“Les policiers restent eux aussi des grands enfants lorsqu’ils voient notre voiture. Partout où nous passons, ils nous mettent sur le côté. Officiellement pour un contrôle, mais dans les faits, c’est surtout pour un selfie”, rigolent les frères Al Saud.

En route vers Londres, avant Gotham?

Tel Batman, Talal et Sultan ont disparu aussi vite qu’ils étaient arrivés. En effet, ils ont déjà quitté la Belgique et ont poursuivi leur route vers Londres. La dernière étape avant Gotham?

Plein écran
Talal Al Saud © DR