Liège accueille le premier championnat mondial de pets

Liège peut se targuer d’être la première ville où se déroulera un concours de pets. C’est du moins ce que revendique Marc Lievens, organisateur de cet événement pas comme les autres qui n’était, jusqu’il y a peu, qu’une simple blague.

Plein écran
Illustration. © Getty Images

Le week-end des 18, 19 et 20 octobre se tiendra la 6ème édition des Hoppy Days, un festival liégeois qui met à l’honneur les bières bien de chez nous et celles venues de l’étranger. Nous vous en parlions déjà la semaine passée. Ce que l’on ne vous avait pas dit c’est qu'un événement très (très) particulier se déroulera en même temps.

Samedi prochain, se tiendra le “premier concours mondial de caisse du siècle”, au Palais des Congrès. “Tout avait débuté comme une blague”, nous explique Marc Lievens, co-organisateur des Hoppy Days. Il a en effet créé un événement Facebook comme on en voit tant sur le réseau social. Ce genre d’événement que l’on sait faux, auquel on dit vouloir participer et qui fait rire, sinon sourire. Mais le doute semblait bien présent, puisque certains médias ont contacté l’organisateur pour lui poser des questions sur son concours malodorant. “Je l’ai créé pour faire le buzz. J’ai été contacté par différents médias, dont France 3. Avec cette pression médiatique, je me suis dit “pourquoi pas l’organiser, après tout ?”. Nous tiendrons donc bel et bien un stand au Palais des Congrès. Nous ne savons juste pas où ni comment pour le moment”, confie Marc Lievens.

Plein écran
Premier championnat mondial de caisses du siècle. © Facebook

3.300 participants

À quelques jours de l’événement, 3.300 personnes ont indiqué qu’elles y participeraient, 11.000 autres se disent intéressées. Évidemment, l’organisateur ne s’attend pas à voir débarquer autant de monde à ce concours d’un autre genre. “Je pense qu’il y aura entre 10 et 20 participants, tout au plus”, dit-il. Et même s'il y en avait 3.000, la salle ne pourrait pas les accueillir.

Il y aura différentes catégories, lors de ce concours de pets, comme la caisse qui dure le plus longtemps, le pet qui fait le plus de bruit, celui qui flaire le plus, etc. “On ne sait jamais ce que notre corps va produire, donc tout le monde concourra dans toutes les catégories. C’est le jury qui décidera après dans laquelle les candidats doivent être classés”, indique Marc Lievens. Le grand gagnant, soit le candidat qui aura exécuté la “caisse du siècle” repartira avec une récompense à la hauteur de ses attentes et du prestige du premier concours mondial de pets... un chou-fleur !

Manque de vérification des médias

Derrière cet événement aux allures grotesques, c’est aussi la question du journalisme qui se pose, selon Marc Lievens. En effet, il n’a pas cessé de souligner que l’événement était une blague, mais les médias, des plus légers aux plus sérieux, ont tout de même continuer à le contacter pour qu'il en parle. “Je crois qu’il y a un véritable problème au niveau de la recherche journalistique. Les gens ne prennent plus le temps de s’interroger sur la véracité des informations. Là, c’est un peu rigolo, puisque c’est un concours de pet. Mais ce qui est valable ici c’est aussi pour des infos sérieuses”, regrette-t-il. Malgré tout, il est content de voir que son événement a provoqué un tel engouement. Rendez-vous samedi, donc, pour connaître le grand vainqueur du premier concours de pets.