Plein écran
Photo prétexte © Getty Images

Malgré lui, il révèle un adultère dans une critique gastronomique

Tom Sietsema, critique gastronomique pour le Washington Post, a appris (involontairement) à une fidèle lectrice qu’elle était trompée par son mari. 

Tom Sietsema est un critique gastronomique connu et reconnu. Sur Twitter, près de 50.000 internautes sont abonnés au compte officiel du journaliste. Chaque semaine des conversations en ligne sont programmées avec les lecteurs pour échanger notamment sur les dernières chroniques publiées. 

Mais l'échange interactif intervenu mercredi dernier a pris une tournure inattendue. “Tom, dans votre dernière critique, il y a une photo de mon mari en train de dîner avec une femme. Cette femme, ce n’est pas moi”, assure l’une des participantes.

“Il a reconnu la liaison”

“Face à cette preuve matérielle, mon conjoint a reconnu sa liaison. J’ai pensé que vous aimeriez être mis au courant du rôle que vous avez joué dans cette histoire. En cette période de Thanksgiving, je vous fais part de ma reconnaissance d'avoir dénoncé cette tromperie.” 

Embarrassé, le journaliste a répondu. “S’il vous plaît, dites-moi que c’est une blague.” Il a ensuite posté un extrait de  la conversation sur Twitter. Une capture d'écran appuyée d’une mise en garde amusante. “Infidèles, faites attention!”