Plein écran
Instagram © Instagram

Pour une photo “réussie”, ces influenceuses mettent leur santé en jeu

Un lac espagnol aux eaux turquoise attire chaque année son lot de blogueurs et d’influenceuses, à la recherche du cliché rare et insolite, en dépit des risques sanitaires inconsidérés... 

Plein écran
Le lac de Monte Neme © Instagram

Le lac Monte Neme, en Galice, remplit tous les critères d’une publication Instagram idéale: ses fascinantes variations de couleurs, son cadre montagneux et boisé et son écrin calcaire immaculé offrent en effet un contraste saisissant. Du pain bénit pour les professionnels du réseau social toujours en quête de nouveaux abonnés. 

Or, ce lieu aux allures de paradis naturel s’assimile plutôt à une décharge chimique à ciel ouvert... 

Surnommé le “Tchernobyl galicien”, le lac Monte Neme est en réalité une ancienne mine de tungstène datant de la Seconde Guerre mondiale, désaffectée depuis les années 1980. Ses eaux contiennent des minéraux toxiques, dont du plomb et de l’aluminium. 

Y nager revient donc à s’exposer à de sévères réactions cutanées et peut entraîner des vomissements, des diarrhées voire même des infections oculaires. Autant d’avertissements qui devraient logiquement faire passer l’envie d’y tremper un doigt de pied. Chaque année pourtant, des baigneurs et baigneuses finissent leur séjour à l’hôpital, après un plongeon insensé. 

Une beauté irrésistible...