Plein écran

Pourquoi rit la Vache qui rit?

Qui se souvient que la "Vache qui rit" faisait référence au boeuf hilare ornant des camions de ravitaillement militaire de la Première Guerre mondiale? C'est l'une des révélations du nouveau musée dédié au sympathique bovin à Lons-le-Saunier (est de la France).

Ouverte depuis jeudi au public, sur les vestiges même de la fromagerie familiale de Lons-le-Saunier où Léon Bel inventa en 1921 le savoureux fromage fondu en triangles, la "Maison de la Vache qui rit" dédie 3.450 m2 à la mythique vache rouge.

Pièces de collection
Quelque 600 pièces y sont présentées, comme cette affiche-devinette de 1990 qui se contente de demander: "Je suis rouge, je ris, j'ai des boucles d'oreilles. Qui suis-je?" pour promouvoir une marque ancrée dans la mémoire collective de générations entières.

En initiant ce musée, Catherine Sauvin, petite-fille de Léon Bel et actionnaire du groupe Bel propriétaire du logo, "a voulu rendre hommage à ses ascendants et à une marque qui est, je pense, un peu plus qu'une marque dans le coeur des gens", explique Philippe Markarian, directeur du musée.

Secrets de fabrication
La visite commence par les caves d'affinage d'origine restées intactes. Sous les voûtes de pierres, des photographies d'époque, en noir et blanc, relatent la saga de la famille Bel et de son fromage fondu.

Les différentes étapes de fabrication des portions triangulaires sont représentées au sol et un film cadencé par les "machines à portion" de "Vache qui rit" image le processus.

La vache qui rit à travers le monde
"La vache qui rit est née à Lons-le-Saunier, elle a fait le tour du monde et revient aux sources" avec ce musée, souligne le directeur. Elle est aujourd'hui commercialisée dans 125 pays. Près de 10 millions de portions sont consommées chaque jour dans le monde et les fabriques françaises sont toujours situées dans le département du Jura.

A l'étage du bâtiment moderne à haute performance énergétique qui s'élève au-dessus des caves, les enfants, qui ont été munis d'un badge multimédia dès leur arrivée, découvrent des jeux interactifs mettant en scène la célèbre vache rouge.

Pourquoi rit-elle?
"Tout le monde se demande pourquoi la Vache qui rit rit, mais personne ne l'a jamais entendu rire", déclare Philippe Markarian. Dans le jeu vidéo créé pour l'occasion, "la vache rit tout le temps", lance-t-il. Pour ce qui est de la bonne humeur légendaire de l'animal, son origine est révélée derrière les vitrines, au milieu des première boîtes de "Vache qui rit" en fer ou en carton.

En 1921, Léon Bel crée la recette de son fromage fondu et se met en quête d'un nom et d'une illustration adaptés, lorsqu'un de ses amis, comme lui ancien militaire au sein de la section B70 de ravitaillement en viande fraîche (RVF) pendant la guerre de 1914-1918, lui fait revenir en mémoire l'emblème de la section: un boeuf hilare.

Malicieusement nommé "la Wachkyrie", ce boeuf rigolard était un pied-de-nez aux "Walkyries", figures de la mythologie germanique qui ornaient les véhicules des soldats allemands à la même époque.

Léon Bel confie alors à Benjamin Rabier, l'illustrateur en vogue qui avait déjà dessiné le logo de la section B70 RVF, la tâche de dessiner ce qui deviendra la fameuse tête de vache rouge fendue d'un large sourire. (belga/cb)