Se croyant invulnérable, un pasteur meurt mordu par un serpent

VideoJamie Coots, un pasteur du Kentucky persuadé que les croyants ne pouvaient pas être mordus par les serpents, est décédé dimanche passé.

  1. Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros
    Guide-epargne.be

    Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros

    Après l’augmentation considérable des avoirs globaux sur les comptes d’épargne belges en 2020 et au début de cette année-ci, une baisse a été constatée durant 3 mois consécutifs. Au mois de septembre, le solde global a été réduit de 258 millions d’euros, pour atteindre le montant de 298,2 milliards d’euros. Plusieurs facteurs ont contribué à cette légère baisse. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique la situation.
  1. Un Indien regarde le soleil pendant une heure, sans cligner des yeux

    Un Indien regarde le soleil pendant une heure, sans cligner des yeux

    Un retraité de 70 ans, originaire de l’Uttar Pradesh, en Inde, a établi un nouveau record national le week-end dernier. L’homme identifié sous le nom de M. MS Verma a fixé le soleil pendant une heure, sans cligner une seule fois des yeux. Ce dernier a déclaré qu’il s’entraînait depuis 25 ans après avoir été inspiré par un gourou. Attention, ne reproduisez pas ça chez vous. Regarder le soleil à l’œil nu, même brièvement, peut être douloureux et même dangereux pour les yeux.
  2. Un patient a un obus dans le rectum: branle-bas de combat dans un hôpital anglais

    Un patient a un obus dans le rectum: bran­le-bas de combat dans un hôpital anglais

    Un hôpital britannique a vécu cette semaine un branle-bas de combat quand un patient s'est présenté aux urgences avec un obus de la Deuxième Guerre mondiale dans le rectum, les secouristes craignant que la charge n'explose. Par précaution, la police et les démineurs de l'armée s'étaient rendus mercredi au Gloucestershire Royal Hospital, dans l'ouest de l'Angleterre. Mais, avant même leur arrivée, les médecins avaient pris les devants et retiré le projectile du séant de l'infortuné.