Plein écran
Des vêtements de la collection de Jauz © shop.heybitethis.com

Un DJ américain s’étonne de la réaction des Français à sa marque de vêtements “BITE”

Le DJ américain Jauz n’a pas immédiatement compris pourquoi sa marque de vêtements était dure à porter en France…

Jauz a conçu la semaine dernière une collection de vêtements pour promouvoir son collectif d’artistes intitulé “Bite this”, traduit littéralement par “Mord ça”. Une référence aux requins, dont le DJ est fan, lui qui a intitulé son dernier album “Dangerous Waters” (“Eaux dangereuses”).

En inscrivant uniquement le mot “Bite” sur les vêtements de sa collection, l’Américain ne s’attendait pas à être moqué en Europe… et plus particulièrement au sein des pays francophones, où la signification de ce mot est bien différente.

Les internautes s’en donnent depuis à cœur joie. “Est-ce qu’il existe plusieurs tailles?”, plaisante notamment l’un d’entre eux. Au départ, le DJ ne comprend pas pourquoi ses vêtements sont autant commentés en France. Il a fini par saisir la confusion mercredi, et a proposé de lancer une édition spéciale avec les mots “Mordre” ou “Manger”, si “les Français ne parlent plus de ce sujet”.

Les internautes francophones ont continué de s’amuser sur la question, et Jauz a fini par s’agacer: “Tous ces gosses français qu’on n’entend pas quand je sors un disque, et qui sont soudainement tous là”, a-t-il tweeté.

  1. Un policier de Charleroi échange une arme contre de la cocaïne
    Mise à jour

    Un policier de Charleroi échange une arme contre de la cocaïne

    Un policier de la zone de police de Charleroi, membre du Groupe de Sécurisation et d’Appui (GSA), a fourni une arme à un dealer en échange de cocaïne, a indiqué mercredi le parquet carolorégien, confirmant une information de la DH. Alors qu’il avait été libéré sous conditions par le juge d’instruction, l’homme a été placé sous mandat d’arrêt mercredi pour non-respect d’une de ses conditions, confirme le parquet.