Plein écran
Etienne Naude et Angel Sierra © DR

Un sandwich de 12.000 km d'épaisseur

Un “sandwich terrestre” a été réalisé le week-end passé par deux inconnus qui ont posé chacun simultanément du pain aux exacts opposés du globe, en Nouvelle-Zélande et en Espagne. Leur objectif amusant a suscité un intérêt international.

Etienne Naude, un étudiant en informatique âgé de 19 ans et originaire d’Auckland, a expliqué à la BBC que l’idée le démangeait depuis des années, mais que ça n’avait pas été simple de trouver un complice en Espagne. Son entourage n’ayant pas de contacts sur place, il a finalement trouvé quelqu’un via Reddit, il y a deux mois. Angel Sierra, un chef de 34 ans, a dit avoir répondu notamment pour contribuer à montrer qu’il était possible de collaborer du bout du monde.

Les deux partenaires se sont basés sur la latitude et la longitude (notamment via cet outil) pour déterminer précisément les antipodes, quelque 12.724 kilomètres -de garniture terrestre- séparant les tartines utilisées. Il a aussi fallu composer avec les 12 heures de décalage horaire et s’accorder sur un type de pain.

Les deux farfelus ne sont cependant pas les premiers à concrétiser le concept. Le premier sandwich terrestre serait à attribuer à l’artiste américain Ze Frank, avec deux morceaux de baguette placés en 2006, en Nouvelle-Zélande et en Espagne également.