Plein écran

Un sanglier furieux dévaste une boucherie

Un sanglier furieux a défoncé le double vitrage de la vitrine d'une boucherie, puis l'intérieur de l'étal, dimanche après-midi à Courchevel (Savoie), avant d'ête abattu peu après par un chasseur, voisin du commerce attaqué, a-t-on appris mardi auprès du propriétaire.

Avant de s'en prendre à la boucherie et d'y mourir, le sanglier avait déjà enfoncé une porte, pénétré dans un local avant d'en ressortir, relate le quotidien le Dauphiné Libéré dans son édition de mardi. "J'ai été alerté par le service d'alarme, me signalant une intrusion et des bruits confus à l'intérieur de mon commerce, actuellement fermé car la station n'est pas encore fréquentée en ce début d'automne. Une autre personne m'a également téléphoné pour me dire qu'il y avait un sanglier à l'intérieur", a expliqué mardi le propriétaire.

"J'ai aussitôt téléphoné à mon voisin, qui tient un magasin de souvenirs. Il était un peu crédule au début, mais après vérification il a constaté qu'il y avait bien un sanglier. Il est retourné chez lui se munir de son arme et il a pu l'abattre avant que j'arrive", relate Jean-Marc Perrin.

"On ne sait pas pour quelle raison ce sanglier, âgé de 18 mois à 2 ans, d'un poids de 52 kilos, a été rendu furieux et a parcouru les rues de la station avant de faire des dégâts", a conclu M. Perrin. Le sanglier a été remis à la société de chasse, comme le prévoit la réglementation. (afp)