Plein écran
© Facebook

Un selfie en maillot de bain dans l'isoloir pour gagner un voyage

Neckermann a profité des élections pour lancer une nouvelle campagne. "Faites un selfie dans l'isoloir en bikini ou maillot de bain et remportez un voyage!" Une initiative originale qui peut toutefois coûter cher: "Celui qui se fait prendre risque une amende de 3000 euros", prévient le ministère de l'Intérieur dans Het Laatste Nieuws.

"Concrètement, il y a dix voyages à gagner pour deux personnes au Maroc et en Turquie", explique le porte-parole du tour opérateur, Baptiste Van Outryve. "Celui qui veut défendre ses chances doit prendre une photo de lui en bikini ou en maillot de bain dans l'isoloir. Ensuite, il faut partager la photo sur la page Facebook et contacter Neckermann dès lundi 11h. Les dix premiers qui appelleront gagneront un voyage et partiront le soir même pour Marrakech ou Antalya, dans un hôtel quatre étoiles."

Le ministère de l'Intérieur, responsable des règles du système de votes, est contre cette initiative. "Les "selfisoloir" sont interdits", indique Peter Grouwels. "Pourquoi? Parce que le principe du secret du vote doit être préservé. Pour éviter les longues files d'attente dans les bureaux de vote, il ne faut pas s'éterniser dans l'isoloir. Et le vacarme que vous allez faire pour vous mettre à moitié nu n'est pas du tout acceptable."

3000 euros d'amende
Grouwels admet néanmoins qu'il sera difficile de faire des contrôles. Surtout si les personnes mettent une longue veste pour vite passer à l'action une fois à l'abri des regards. "Mais vous jouez avec le feu. Les présidents des bureaux de vote pourraient rédiger un procès-verbal. Cela peut aller jusqu'à une amende de 3000 euros."

Malgré les insistances du ministère de l'Intérieur, Neckermann ne compte pas mettre fin à sa campagne. "C'est ludique non?", demande amusé Van Outryve. "Nous conseillons aux participants de ne pas photographier leur bulletin ou leur écran, afin de garder leur vote secret. (...) Cela reste votre propre responsabilité. Mais nous partons du principe que si quelqu'un rencontre vraiment des problèmes, c'est qu'il les aura cherchés par son comportement. Celui qui reste calme n'a rien à craindre."