Un véritable cabinet de curiosité en verre à l’Aquarium de Liège

Une nouvelle exposition prend ses quartiers à l’Aquarium de Liège. Sur le thème des animaux marins. Du 19 février au 19 avril, au cœur des collections du Muséum, les visiteurs pourront découvrir les sculptures animales en verre de l’artiste verrier William Geffroy.

Ce Breton initialement formé à la confection de néons a rapidement trouvé une affinité avec le verre. Il s’est alors formé auprès d’un maître verrier, qui lui a appris à faire de cette matière un art. Cela fait à présent seize ans qu’il est souffleur de verre. Ses créations tournant autour du monde de la mer et du bestiaire sous-marin sont reconnues mondialement. C’est d’ailleurs loin d’être la première fois que l’artiste s’expose à l’étranger. Il a déjà présenté ses œuvres aux États-Unis, en Angleterre, aux Pays-Bas ou en Suisse. Et bien sûr beaucoup en France, puisque c’est là que se trouvent ses ateliers.

William s’inspire des créatures que l’on peut trouver dans les musées d’histoire naturelle. Des espèces qui se retrouvent d’ailleurs à L’Aquarium-Muséum Universitaire de Liège. Son univers fait indéniablement penser aux cabinets de curiosité et aux étagères des musées du genre, avec ces animaux en bocaux de formol. Ce n’est donc pas par hasard s’il y est exposé, puisque outre l’aspect esthétique, le travail du verrier s’apparente presque à la démarche scientifique des zoologues.

Pour réaliser ces œuvres d’une esthétique remarquable, William Geffroy a utilisé des techniques de soufflage et de filage du verre très spécifiques afin d’obtenir des ouvrages très réalistes. Ses sculptures ne sont pas sans rappeler les modèles d’animaux invertébrés marins réalisés par les maîtres-verriers allemands Léopold (père) et Rudolf (fils) Blaschka au 19ème siècle, qui se trouvent dans la salle TréZOOr. Cette collection Blaschka, de l’Aquarium-Muséum Universitaire de Liège, est d’ailleurs classée “Trésors de la Communauté française” depuis juin 2017.

L’exposition se tiendra du 19 février au 19 avril 2020.

À l'instar des pièces d'un cabinet de curiosité, les oeuvres de William Geffroy sont enfermées dans des "bocaux".
Plein écran
À l'instar des pièces d'un cabinet de curiosité, les oeuvres de William Geffroy sont enfermées dans des "bocaux". © D.R.

Retrouvez ici toute l’actualité de la région liégeoise.