Plein écran
© CARMEN JASPERSEN / DPA / dpa Picture-Alliance/AFP

Une bouteille jetée à la mer retrouvée 50 ans plus tard

En 1969, un jeune Anglais lance six bouteilles à la mer dans l’espoir de recevoir un jour une réponse. Cinquante ans plus tard, l’une d’entre elles a été retrouvée en Australie. 

L’histoire est digne des plus beaux films. Un petit garçon a découvert, lors d’une partie de pêche avec son papa, une bouteille sur une plage de la péninsule d’Eyre, en Australie. À l’intérieur de celle-ci, un message écrit par un Anglais 50 ans plus tôt. Son auteur, Paul Gilmore, était alors âgé de 13 ans. Grâce au pouvoir incroyable des réseaux sociaux et avec l’aide du site d’informations australien ABC, il a pu être retrouvé. 

Sur la lettre jaunie par le temps, on peut lire: “Je m’appelle Paul Gilmore. J’ai 13 ans. Je suis originaire d’Angleterre et je voyage actuellement vers Melbourne en Australie. Nous sommes à plus de 1.600 kilomètres de Fremantle, dans le sud de l’Australie. S’il vous plaît, répondez-moi.” Il aurait voyagé à bord du TSS Fairstar Sitmar Line, un bateau qui faisait la liaison entre l’Angleterre et l’Australie dans les années 1960. 

Le jeune Australien s’est empressé de répondre à la lettre grâce à l’adresse indiquée dans le message, mais c’est finalement ABC qui est parvenu à entrer en contact avec la sœur de Paul Gilmore. Celle-ci a expliqué que la famille avait déménagé depuis longtemps et que son frère était actuellement en croisière. Elle a également assuré qu’il serait ravi d’apprendre la nouvelle à son retour et qu’il répondrait au jeune garçon le plus vite possible. 

  1. Un policier de Charleroi échange une arme contre de la cocaïne
    Mise à jour

    Un policier de Charleroi échange une arme contre de la cocaïne

    Un policier de la zone de police de Charleroi, membre du Groupe de Sécurisation et d’Appui (GSA), a fourni une arme à un dealer en échange de cocaïne, a indiqué mercredi le parquet carolorégien, confirmant une information de la DH. Alors qu’il avait été libéré sous conditions par le juge d’instruction, l’homme a été placé sous mandat d’arrêt mercredi pour non-respect d’une de ses conditions, confirme le parquet.