Plein écran
Le fameux cerf “tribois.” © Steve Lindberg

“Une chance sur un million”: un cerf à trois bois photographié dans le Michigan

Il ne fallait pas la louper!

Vous aurez sans doute davantage de chances de tomber sur un trèfle à quatre feuilles que sur un cerf à trois bois. Pourtant, cette chance, le photographe amateur Steve Lindberg l’a eue récemment et cet Américain de 75 ans ne s’est pas privé de la partager sur les réseaux sociaux.

Lindberg, un ancien homme politique et chasseur à ses heures perdues, a troqué son fusil pour un appareil photo fin 2013. Depuis des années, il publie sur Facebook des photos d’animaux sauvages ou de compagnie. Dans cet album virtuel désormais long comme le bras, on retrouve quantité d’oiseaux, de renards, de chiens, d’écureuils, de daims et de cerfs, entre autres.

Il y a quelques jours, Steve Lindberg a fait le buzz en partageant sa photo d’un cerf un peu particulier. Et pour cause, l’animal aperçu dans l’Etat américain du Michigan jouit de trois bois sur la tête au lieu de deux. “Regardez qui j’ai eu la chance de croiser avec sa petite amie, un cerf à trois bois. Je n’ai jamais vu une telle chose auparavant”, écrivait-il en légende de sa photo le 15 novembre dernier. Il a posté une nouvelle photo du cerf en question, de profil cette fois, afin de clouer le bec à ceux qui l'accusent d’avoir eu recours à un logiciel de retouche d'images.

Un cerf à trois bois, est-ce vraiment si rare que cela? Interrogé, Steve Edwards, un vétérinaire de la région, a assuré que le cerf était en bonne santé malgré cette malformation qui selon lui, “touche environ un cerf sur un million.”