Plein écran
© Twitter

Victime d'un accident de voiture, cette étudiante déguisée pour Halloween a trompé tout le monde

Déguisée à l’occasion d’un show inspiré d’un film d’horreur pour Halloween, une étudiante américaine a été victime d’un accident de voiture à South Point, dans l’Ohio. Le visage et le corps recouverts de faux sang, elle a complètement trompé les secouristes.

Ce soir-là, Sidney Wolfe, une étudiante de 20 ans à l’Université Marshall, en Virginie Occidentale, avait assuré la promotion dans une “maison hantée” d’une comédie musicale tirée de “Carrie”, un roman d’horreur écrit par Stephen King. C’est l’histoire d’une jeune fille persécutée et humiliée par ses camarades de classe qui possède un don de télékinésie.

Pour l’occasion, elle portait donc des vêtements déchirés et était recouverte de faux sang. Trop épuisée pour se changer sur place, la jeune femme a alors pris la route dans cette tenue en direction de son domicile. Sur le chemin, elle a été surprise par une biche qui a soudainement traversé la route. Sidney a perdu le contrôle de son véhicule et n’a pu éviter l’accident. Un passant est alors intervenu pour lui venir en aide. “On peut dire qu’il était horrifié”, témoigne la jeune femme.

“Les policiers accourus sur place ont pensé que j’étais morte. Ils ne cessaient de me demander si je n’avais pas besoin d’une assistance médicale”, témoigne-t-elle.

Deux autres policiers sont alors arrivés sur place alors qu’elle discutait en dehors de la voiture. Très inquiet en voyant l’état physique de la jeune femme, l’un d’entre eux a lancé: “Je suis désolé de vous interrompre, mais vous ne croyez pas qu’elle a besoin d’une assistance médicale?”.

Heureusement, Sidney s’en est tirée indemne de l’accident, à l’exception d’un hématome sur la jambe. Son histoire, qu’elle a partagée sur son compte Twitter, a déjà été retweetée plus de 70.000 fois et likée près de 400.000 fois. Très amusée par cette aventure rocambolesque, elle a même interpellé Stephen King sur Twitter. “Est-ce qu’il a déjà vu mon tweet? Est-ce que je vous ai rendu fier, M. King?”, a demandé l’étudiante. Pas de réaction pour l’instant de la part du romancier.