Plein écran
DeLorean © Wikipedia

Vous en rêviez? Cette fois, la DeLorean de “Retour vers le futur” revient vraiment

Grande nouvelle pour ceux qui caressent cet espoir depuis l’enfance: la mondialement célèbre DeLorean DMC-12, machine à remonter le temps de la trilogie “Retour vers le futur”, va à nouveau être produite. Après plusieurs annonces erronées, celle-ci serait enfin la bonne...

La rumeur court depuis environ aussi longtemps que les films n’existent mais cette fois, le projet aurait passé la troisième. Pourquoi espérer cet heureux dénouement? Parce que depuis 2015 et le vote du “Low Volume Motor Vehicle Manufacturers Act”, les constructeurs automobiles américains ont le droit de mettre sur le marché 325 voitures par an sans que celles-ci ne répondent à toutes les normes de sécurité actuelles. 

L’affaire semblait donc dans le sac il y a 5 ans. Jusqu’à ce que, comme le veut la tradition aux États-Unis, un bon procès en appel ne vienne bousculer les espérances de certains. Il aura donc fallu du temps pour que la National Highway Traffic Safety Administration ne mette cela en règle et sur papier, entraînant donc la remise sine die de la résurrection de la fameuse DeLorean.

Mais l’attente n’aura sans doute pas été vaine: le vice-président de DeLorean Motor, James Espey, confirme qu’un nombre limité de DMC-12 sera bel et bien produit. Avec quelques différences notoires par rapport au modèle original cependant, dont on estime que 6.500 exemplaires existent encore (sur les 9.000 produits entre 1981 et 1983). L’édition limitée de ce remake comprendra des pièces anciennes et nouvelles, l’ancien moteur PRV 2,9 l de 130 chevaux étant probablement remplacé par un 300 à 350, peut-être même... électrique, futurisme oblige. Le châssis et les freins seront donc eux aussi remis à jour, ce que ceux qui rêvaient de voyager dans le temps ne déploreront sans doute pas. 

DeLorean Motor Company espère que la production démarrera dans un an déjà, et que un à deux véhicules quitteront l’atelier chaque semaine. Mais trente ans après le dernier volet de “Retour vers le futur”, y aura-t-il assez d’acquéreurs potentiels nostalgiques disposant des 100.000 euros nécessaires pour s’offrir la précieuse voiture? L’avenir nous le dira.

  1. Un policier de Charleroi échange une arme contre de la cocaïne
    Mise à jour

    Un policier de Charleroi échange une arme contre de la cocaïne

    Un policier de la zone de police de Charleroi, membre du Groupe de Sécurisation et d’Appui (GSA), a fourni une arme à un dealer en échange de cocaïne, a indiqué mercredi le parquet carolorégien, confirmant une information de la DH. Alors qu’il avait été libéré sous conditions par le juge d’instruction, l’homme a été placé sous mandat d’arrêt mercredi pour non-respect d’une de ses conditions, confirme le parquet.