1. La pandémie pèse sur le bonheur des Belges: solitude et dépression en hausse

    La pandémie pèse sur le bonheur des Belges: solitude et dépression en hausse

    La deuxième vague de coronavirus pèse sur le bonheur des Belges, ressort-il samedi de l’Enquête nationale sur le bonheur menée par la compagnie d’assurance-vie NN et l’Université de Gand (UGent). Alors que différents facteurs liés au bien-être tels que la joie de vivre, la tranquillité d’esprit et le sentiment d’autonomie ont diminué par rapport à la première vague, la solitude et la dépression connaissent une hausse significative.
  2. L’amour à l’heure de la Covid-19: “Se rapprocher d’une personne, c’est aussi mettre en danger sa bulle sociale”
    Interview

    L’amour à l’heure de la Covid-19: “Se rapprocher d’une personne, c’est aussi mettre en danger sa bulle sociale”

    La pandémie de coronavirus a freiné net les célibataires dans leur quête de l’amour. Entre le port du masque et la distanciation physique, pas facile de trouver l’âme sœur malgré les applications de rencontres. Faut-il capituler et attendre le retour de cupidon lorsque les temps seront meilleurs? Pas forcément. Trouver un partenaire de vie à l’heure de la Covid-19, c’est possible. Marie de Duve de l’agence de rencontres a2 by Valérie Dax nous aide à mieux nous y prendre.
  1. Sept organisations plaident pour l'élargissement de la bulle des familles monoparentales

    Sept organisati­ons plaident pour l'élargis­se­ment de la bulle des familles monoparen­ta­les

    Sept organisations appellent les responsables politiques à élargir la bulle sociale des familles monoparentales lors du comité de concertation prévu vendredi. Pour ces associations, la limite de contact à une personne rend la conciliation entre vie professionnelle et familiale difficile à appliquer au quotidien pour les familles monoparentales. "Une situation qui concerne très majoritairement des femmes", soulignent-elles.
  2. Michelle des Destiny's Child recadre fermement un internaute qui lui conseille “d'avoir des enfants”

    Michelle des Destiny's Child recadre fermement un internaute qui lui conseille “d'avoir des enfants”

    Les réseaux sociaux ont le pouvoir de rapprocher les stars de leurs fans. Mais il arrive que cette proximité devienne un prétexte pour certains qui se permettent de donner leur avis sur des choses intimes. Michelle Williams, ex-Destiny’s Child, en a fait les frais. Un internaute lui a récemment conseillé “d’avoir des enfants”. La copine de Beyoncé ne s’est pas privé de lui répondre.

Les tests beauté de la rédaction

  1. TEST BEAUTÉ: la brosse LumiSpa de Nu Skin pour une peau incroyablement lumineuse

    TEST BEAUTÉ: la brosse LumiSpa de Nu Skin pour une peau incroyable­ment lumineuse

    5 janvier
  2. TEST BEAUTÉ: le Prisme Libre de Givenchy, un intemporel du vanity-case

    TEST BEAUTÉ: le Prisme Libre de Givenchy, un intemporel du vani­ty-ca­se

    3 décembre