Plein écran
© Getty Images

31 % des Belges qui ne font pas de sport en feraient s'ils étaient encouragés par quelqu'un

Il ne faut pas sous-estimer l’importance de l’aspect social dans la motivation à faire du sport. Une étude de Garmin, réalisée par iVOX auprès de 1.000 Belges, dévoile que ceux qui ne pratiquent jamais de sport (24 %) le feraient s’ils avaient quelqu’un qui les encourage à le faire (31 %). Mais aussi que la moitié des Belges qui pratiquent un sport le font avec d’autres personnes. 

Sleon une étude de Garmin, réalisée par iVox, la moitié des Belges qui pratiquent un sport le font avec d’autres personnes. Dans 14 % des cas, il s’agit de sports d’équipe, 11 % ont un compagnon de sport régulier et 27 % font du sport avec différentes personnes, et généralement (40 %) avec son ou sa conjoint(e).

Pour 12 % d’entre nous, le contact social est la raison pour laquelle nous commençons à en pratiquer. 22 % des athlètes disent rester motivés grâce à leurs coéquipiers ou compagnons de sport.

Les lundi et jeudi consacrés au sport

Et pour s’entraîner à deux ou plusieurs, cela nécessite de fixer un rendez-vous. Le lundi et le jeudi semblent être les jours les plus populaires auprès des Belges pour faire du sport.

“L’être humain a un besoin naturel de se mouvoir, de bouger, de courir, de sauter. (...) L’être humain est aussi un être social, il a besoin des autres, il se construit dans sa relation avec autrui, il développe sa personnalité en communiquant, en partageant ses expériences, en les vivant avec d’autres. Ce fait est également prouvé. Dès lors, associez ces deux caractéristiques. Bougeons, courrons avec l’autre, les autres, partageons ces expériences de mobilité. Notre santé n’en sera que meilleure”, avance Philippe Godin, Professeur de psychologie du sport à l’UCL et spécialiste dans l’encadrement, le suivi et le coaching des athlètes.

Cette étude a été commandée par Garmin dans le cadre de la sortie de sa nouvelle montre multisport, la Vivoactive 4, qui sera disponible en magasin à partir de la fin du mois de septembre. Celle-ci permet de suivre ses performances sportives, analyser sa progression et rester (toujours) motivé. 

Plein écran
Vivoactive 4 à partir de 279,99 euros. © Garmin

Rester motiver grâce à Olivia et Sandrine

Pour aller plus loin, la marque propose à ses consommateurs d’être personnellement encouragés, pendant huit semaines, par Olivia Borlée ou Sandrine Corman, grâce à des messages personnels envoyés via WhatsApp. 

Sur le site www.garminmotivation.be, vous pourrez indiquer quand vous avez besoin de ce coup de pouce supplémentaire et par qui vous aimeriez être encouragé durant huit semaines. Vous aurez le choix entre Olivia Borlée, ancienne championne belge aux multiples talents, spécialisée dans le sprint et Sandrine Corman, animatrice chez RTL TVI et passionnée de running.

“En tant qu’ancienne sportive professionnelle, je sais à quel point il est difficile de se motiver à s’entrainer. Il est important de se fixer des objectifs et de tout faire pour les atteindre. C’est ce que je faisais personnellement. Je m’entrainais aussi régulièrement avec d’autres personnes, cela me motivait et m’empêchait de baisser les bras. Ma famille a également été pour moi un énorme soutien. C’est la raison pour laquelle je souhaite aider, aujourd’hui, de nombreux Belges à se dépasser et à sortir de leur zone de confort. J’espère que cela aura un impact positif. Car nous le savons tous, un exercice physique quotidien est primordial”, assure Olivia Borlée. 

Plein écran
Olivia Borlée.
  1. C’est la fin d’une époque: le défilé Victoria’s Secret est officiellement annulé

    C’est la fin d’une époque: le défilé Victoria’s Secret est officielle­ment annulé

    Le défilé de lingerie Victoria’s Secret est officiellement annulé. Le PDG de la société mère de la marque a annoncé la nouvelle il y a quelques heures. “Le défilé a joué un rôle très important dans la construction de la marque. C’était une réussite remarquable sur le plan marketing. Mais nous cherchons à améliorer le positionnement de Victoria’s Secret et à mieux le communiquer aux clients.”