Plein écran
© Getty Images

À 68 ans, elle est choisie par Rihanna comme mannequin pour la marque Fenty

Pour sa marque de luxe Fenty, Rihanna casse les codes. Parmi les mannequins choisis par l’artiste pour mettre en valeur ses créations, JoAni Johnson, 68 ans, attire toutes les attentions. 

La marque Fenty, lancée par la chanteuse Rihanna en collaboration avec le géant du luxe LVMH se dévoile. Pour faire la promotion de sa collection, l’artiste joue la carte de la diversité et de l’inclusivité. Les mannequins d’âges et d’origine différents nous font découvrir les modèles, des total looks noirs ou blancs, des costumes larges, en passant par des combinaisons. 

Parmi ces top-models aux profils atypiques, loin des diktats de la mode, il y a JoAni Johnson. La sexagénaire attire tous les regards grâce à sa longue chevelure poivre et sel parfaitement assumée. À 68 ans et du haut de ses 1m65, sa carrière explose. Pourtant, ce n’est pas le chemin qu’elle imaginait parcourir. 

Début de carrière à 65 ans

C’est en 2016 que sa vie bascule. Alors qu’elle se balade avec son mari à New York, une photographe l’aborde et lui demande si elle accepte d’être prise en photo. “Je ne voulais mais mon époux, si. Il m’a dit, ‘allez, laisse-la faire’”, a-t-elle raconté à Refinery79. Quelques semaines plus tard, une agence la contacte pour lui annoncer que le magazine Allure cherche des femmes qui “vieillissent avec grâce”. “Je ne savais pas ce qu’il me voulait, j’étais presque à la retraite”.

Sans le soutien de son époux, elle n’aurait pas accepté cette proposition en or. Malheureusement ce dernier est décédé en novembre 2018, mais reste pour elle une véritable motivation. “Je dis ça aux gens tout le temps, je fais ça parce qu’il adorait que je le fasse. Je sais qu’il aurait aimé que je continue”.

Depuis trois ans maintenant, les collaborations se succèdent pour JoAni Johnson. Cette ancienne maman au foyer prouve une fois de plus que la beauté n’a pas d’âge. En faisant de la diversité une priorité, Rihanna permet de contrecarrer cette homogénéité des corps et des âges jusqu’ici favorisée par le monde de la mode.