Rompre par note vocale, une technique jugée aussi irrespectueuse que la rupture par SMS.
Plein écran
Rompre par note vocale, une technique jugée aussi irrespectueuse que la rupture par SMS. © Getty Images

Après la rupture par SMS, la nouvelle tendance est de quitter par note vocale

“Je préfère que l’on en reste là.” Quitter par SMS, une technique moderne, et considérée comme lâche, pour se séparer de son partenaire sans avoir à l’affronter en face-à-face. Mieux vaut rompre de vive voix? Certains le prennent au pied de la lettre... et préfèrent envoyer une note vocale. 

Que ce soit Whatsapp, Snapchat ou encore Instagram, la plupart des réseaux sociaux proposent désormais d’envoyer des notes vocales. Il suffit de maintenir le bouton du micro jusqu’à la fin de l’enregistrement et ensuite de l’envoyer à son destinataire. Une fonctionnalité plutôt pratique lorsque l’on a peu de temps devant soi, mais que certains détournent pour mettre fin à leur relation amoureuse. 

“Mal pris!”

François, 33 ans, qui était en couple depuis un an, a appris que sa copine souhaitait se séparer de lui via un message vocal. “Je ne m’attendais pas à ce que l’on se sépare, et encore moins qu’elle me l’annonce par note audio. On ne met pas un terme à une relation comme ça! Je l’ai très mal pris”, confie-t-il à Elle France. 

Si les notes vocales demandent plus de courage que les SMS de rupture, car ils nécessitent de poser sa voix, ils sont tout autant considérés comme irrespectueux par ceux qui les reçoivent. 

  1. Pourquoi vous êtes si fatigué alors que vous ne faites pas grand-chose de vos journées?

    Pourquoi vous êtes si fatigué alors que vous ne faites pas grand-cho­se de vos journées?

    On ne va plus au restaurant, on ne voit plus nos amis et on ne perd plus de temps dans les embouteillages. Certains, même, ne travaillent pas du tout pour l’instant... Et pourtant, ce confinement nous éreinte: on est beaucoup à être exténués à la fin de nos journées. Pourquoi? Selon les experts interrogés par le journal The Independent, c’est à cause de l’inertie du sommeil. C’est une phase entre le sommeil ou l’éveil. Dans cet état, on se sent somnolent, on n’arrive pas à faire le tri dans nos idées et on est particulièrement maladroit.
  2. Comment soutenir vos bars et restaurants préférés face à la crise du coronavirus

    Comment soutenir vos bars et restau­rants préférés face à la crise du coronavi­rus

    La crise du coronavirus est une véritable catastrophe pour le secteur de l’horeca, qui se retrouve à l’arrêt pour une durée indéterminée. De quoi mettre en danger de nombreux indépendants, qui redoutent de devoir mettre la clef sous la porte si la situation s’éternise. Heureusement, plusieurs initiatives ont vu le jour pour permettre aux Belges de soutenir comme ils le peuvent leurs établissements préférés.