Plein écran
© Getty Images

"Balance ta dick pic" dénonce les exhitionnistes des réseaux sociaux

Le compte Twitter dénonce les hommes qui profitent des réseaux sociaux pour envoyer des photos de leur sexe et ce, sans consentement.

Bon nombre sont les utilisateurs et utilisatrices des réseaux sociaux à avoir été confrontés à cette pénible situation. Sans être consentants, ils ont reçu des photos de parties génitales d'inconnus par message privé. 

Pour dénoncer ces pratiques, un groupe de féministes a créé fin mars le compte Twitter "Balance ta dick pic", en référence au mouvement "Balance ton porc". Celui-ci invite celles et ceux qui ont reçu des images non-sollicitées (appelées "dick pics" en anglais). Elles sont alors censurées et partagées, tout en mentionnant le nom ou le compte de ces exhibitionnistes des réseaux sociaux. 

"Changer les mentalités par l'action"
Les auteures du compte écrivent: "On a déjà essayé d'éduquer. On a essayé de porter plainte mais même pour les viols, les plaintes n'aboutissent que rarement et la personne est rarement condamné (sic)." Et d'ajouter: "Donc maintenant, on affiche. Les mentalités ne vont pas changer par magie mais elles vont changer grâce à l'action." Morts de honte après avoir été dénoncés, les exhibitionnistes finissent généralement par supprimer leurs comptes.

Si la démarche est saluée par de nombreux utilisateurs des réseaux sociaux, d'autres se posent des questions quant aux limites de celle-ci. Notamment sur le fait que de nombreuses photos ne sont pas contextualisées et ne disent pas réellement si elles ont été sollicitées ou non.