Plein écran
© Instagram/b_castaldi

Benjamin Castaldi révèle les secrets de sa perte de poids

“C’est maintenant que je dois faire attention!” Benjamin Castaldi, chroniqueur de l’émission Touche Pas à Mon Poste, s’est récemment confié sur sa perte de poids et en dévoile tous les secrets. 

“Avec ‘Comme j’aime’, j’ai perdu 10 kilos.” Vous êtes inévitablement déjà tombé sur cette publicité pour un programme minceur dans laquelle apparaît l’ancien animateur de Secret Story, Benjamin Castaldi. 

Un spot publicitaire parmi tant d’autres qui peut sembler sonner faux. Pourtant, le chroniqueur de Touche Pas à Mon Poste s’est confié sur sa perte de poids dans une interview accordée au Parisien, et affirme avoir perdu dix kilos grâce à ce régime. 

Des tonnes de régimes

“J’étais devant mon poste de télévision, je suis tombé sur la publicité ‘Comme j’aime’. La variété des plats et l’accompagnement proposés m’ont incité à tenter ce régime”, explique-t-il dans cet entretien repris par Téléstar. 

“Des régimes j’en ai essayé des tonnes et des tonnes. Mais manger tous les jours sa salade et son poulet, ça devient vite lassant. Alors que là je ne me cassais pas la tête à me demander ce que j’allais me préparer. Personnellement, j’ai souvent fait le yoyo, je pouvais gagner comme perdre 10 kilos en quelques mois. Là, j’arrive à me stabiliser”, dit-il tout en précisant la manière dont il a été recruté pour devenir ambassadeur de la marque. “En voyant mon nom, ils m’ont proposé de faire le programme et d’en faire la promotion, si j’étais satisfait du résultat. Ce qui a été le cas! D’ailleurs depuis, la marque reçoit des appels demandant ‘le régime Castaldi’”.

Beaucoup de sport

À l’approche de la cinquantaine, le chroniqueur confie avoir eu une prise de conscience. “C’est maintenant que je dois faire attention! Au-delà de mes restrictions alimentaires, je fais beaucoup de sport, je m’entretiens (...) Je n’ai pas eu une transformation assez flagrante comme Laurent Ournac. J’ai perdu trois tailles de pantalon et deux tailles de veste, mais cela reste classique. C’est pour ça aussi que beaucoup ont pu s’identifier dans mon changement”, estime-t-il.