Plein écran
© Facebook/Centre Hospitalier Techer de Calais

Bloqués à l’hôpital, ils se marient à la maternité

La grossesse n’est pas forcément synonyme de neuf mois paisibles. Il arrive que la femme enceinte soit contrainte d’être hospitalisée pour une courte ou longue période. C’est ce qui est arrivé à une jeune femme originaire de Calais en France. 

Une femme enceinte, contrainte d’être hospitalisée au deuxième trimestre de sa grossesse alors que son mariage était programmé samedi, s’est finalement mariée dans une chambre de la maternité de l’hôpital de Calais.

Âgée de 30 ans, “cette dame ne pouvait pas quitter l’hôpital” sans se mettre en danger, mais ne souhaitait pas reporter la date de son mariage. “Elle nous a donc demandé de l’organiser à la maternité”, a expliqué la directrice du centre hospitalier, Caroline Hennion, confirmant une information de La Voix du Nord.

Quelques invités

“Nous avons sollicité l’état civil qui nous a adressé au procureur, et le procureur a accepté compte tenu des circonstances”, ce que prévoit l’article 75 du code civil, “avec la condition que le mariage soit public, donc que la porte de la chambre reste ouverte”, a-t-elle poursuivi.

Outre les époux, seules quelques personnes étaient présentes dont leurs témoins et l’adjointe au maire en charge de l’état civil Patricia Basset.

Si des mariages sont “régulièrement” organisés au service des soins palliatifs, “un mariage à la maternité est assez exceptionnel”, a souri Caroline Hennion, ajoutant: “c’est la première fois de ma carrière!”.