Plein écran
© AFP

Burger King compte séduire l’Europe avec sa version végétale du Whopper

La chaîne américaine Burger King se lance à son tour dans la mouvance végétarienne et compte bien séduire les consommateurs européens. Après l’avoir testé aux États-Unis et en Suède, le géant du fast-food ajoute à la carte de plus de 2.500 de ses restaurants en Europe la version 100% végétale du Whopper. 

De la salade fraîche, une mayonnaise crémeuse, un pain moelleux... et une galette végétarienne qui imite le goût de la viande grillée. Telle est la promesse du Rebel Whopper, alias la version 100% végérale du célèbre burger Whopper de Burger King. 

Attirer une nouvelle clientèle

Lancé en collaboration avec Le Boucher Végétarien, une filiale d’Unilever, ce nouveau burger 0 % viande est désormais disponible dans plus de 2.500 restaurants Burger King de près de 25 pays en Europe. Ce dernier est composé de soja, de blé, d’huile végétale, d’herbes et d’oignons. Un vrai trompe-l’œil culinaire mais aussi et surtout… une savoureuse alternative pour les meat lovers et les flexitariens, comme l’assure l’enseigne. 

“En Belgique, la tendance du flexitarisme prend de plus en plus d’ampleur. Beaucoup d’amateurs de viande aiment varier les plaisirs et apprécient aussi les alternatives végétales. Burger Brands Belgium a voulu satisfaire cette curiosité en proposant un produit alternatif sans viande, mais qui s’en rapproche au niveau du goût. Nous invitons dès aujourd’hui tous les curieux à rejoindre la rébellion”, déclare Kevin Derycke, CEO de Burger Brands Belgium. La chaîne affirme qu’elle devient ainsi la plus grosse chaîne de restauration rapide à offrir un hamburger végétarien en Europe.

Une importante concurrence 

D’après Burger King, le burger végétarien aux États-Unis a même aidé les ventes de burgers à base de viande, car il attire de nouveaux clients qui normalement ne venaient pas dans l’enseigne de fast food.

L’enseigne de restauration rapide, tout comme ses concurrentes Yum Brands et Kentucky Fried Chicken, a pris une longueur d’avance aux États-Unis sur le géant McDonald’s, dont la croissance ces derniers mois a pâti d’un retard dans ces burgers végétariens.

Après avoir expérimenté en avril un Big Vegan en Allemagne, en collaboration avec Nestlé, McDonald’s teste depuis fin septembre un cheeseburger sans viande au Canada mais n’est pas encore au stade d’une commercialisation à grande échelle.

L’industrie agroalimentaire se livre à une compétition mondiale sur le nouveau marché des protéines alternatives, afin de capter des consommateurs de plus en plus nombreux à adopter un régime vegan, pour des raisons écologiques, morales ou diététiques.

Signe que le végétarien/vegan est un marché prometteur: en Grande-Bretagne, la chaîne de boulangeries Greggs, connue pour ses friands à la saucisse, affirme avoir connu une année qu’elle qualifie d’exceptionnelle grâce au succès d’un friand “vegan” lancé début 2019.