Plein écran
© Getty Images/Cultura RF

Comment bien nettoyer et entretenir sa planche à découper en bois

Une planche à découper en bois s’entretient et se soigne. Voici quelques conseils à mettre en application pour lui offrir une longue vie. 

Elle est votre alliée en cuisine pour émincer des légumes, lever des filets ou découper de la viande. On parle bien évidemment de la planche à découper en bois. Elle mérite donc le plus grand des soins pour continuer à vous aider à épater famille et amis. Il existe quelques petites astuces pour éviter que votre planche à découper ne devienne un nid à bactéries et germes. 

Avant sa première utilisation 

Si vous optez pour une planche en bois, pensez à la frotter avec de l’huile pour la protéger. Le bois étant une matière poreuse, il nécessite une barrière protectrice pour l’empêcher d’absorber les jus de légumes et viandes. 

Vous pouvez le faire à l’aide d’une huile inodore que l’on trouve dans les magasins spécialisés mais une huile d’amande ou de pépins fait aussi l’affaire. Laissez agir une ou deux heures et épongez les excès d’huile. Vous pouvez aussi le faire une fois par mois, afin de prolonger la vie de vos planches.

Après l’utilisation 

Après avoir utilisé une planche en bois, le mieux est de la rincer et de la nettoyer à l’eau claire. Par contre, après avoir coupé de la viande, de la volaille ou du poisson crus, lavez-la à l’aide de produit de vaisselle. Vous pouvez également verser un peu de bicarbonate de soude et de vinaigre blanc sur la planche, faire mousser et frotter avant de rincer.

Veillez à essuyer soigneusement la planche. Une fois sèche, rangez-la debout de préférence. Il est important que la nervure du bois soit verticale pour réduire le risque de gondolement.  

Une pour la viande, une autre pour les légumes

Idéalement, il faudrait être équipé de deux planches à découper: une pour la viande et une autre pour les légumes. Et ce, afin d’éviter de contaminer vos aliments crus.

Au lave-vaisselle? 

Mieux vaut éviter de passer votre planche à découper en bois au lave-vaisselle. Elle va être trempée et subir des températures élevées. Le danger est tout simplement de la ressortir complètement fendue de la machine! 

Mauvaises odeurs 

Pour éliminer les mauvaises odeurs qui imprègnent votre planche, frottez vos planches avec du gros sel et le jus d’un demi-citron. 

  1. Elle contracte une bactérie mangeuse de chair alors qu’elle n'a même pas mis le pied dans l’eau

    Elle contracte une bactérie mangeuse de chair alors qu’elle n'a même pas mis le pied dans l’eau

    Noelle Guastucci est la dernière personne à avoir contracté une bactérie mangeuse de chair aux États-Unis depuis le début de l’année. La Californienne a ressenti “une douleur atroce” au pied gauche le 4 juillet dernier. Son pied s’est mis à enfler tant et si bien qu’elle ne voyait plus ses orteils. “La douleur était horrible. Sur une échelle de 1 à 10, c’était un 11. J’avais l’impression que quelqu’un avait versé de l’acide sur mon pied.”
  2. Des tontons saouls aux demoiselles d’honneur indélicates: il immortalise la réalité des mariages

    Des tontons saouls aux demoisel­les d’honneur indélica­tes: il immortali­se la réalité des mariages

    Les photographes de mariage nous ont habitués aux grands classiques, parfois un rien niais: clichés des signatures, fermeture fébrile de la robe de mariée, émotion du père devant l’autel, marié qui arrose le bouquet de la mariée... Sans compter les innombrables comptes Instagram dédiés aux mariages dans l’air du temps qui font rêver avec leur exemplarité à faire pâlir Pinterest. Mais Ian Weldon n’est pas de ceux-là: le photographe britannique préfère le côté rock ‘n’ roll des coulisses des mariages, surtout quand ils dégénèrent un peu.