Plein écran
© Instagram/Rammsteinofficial

Deux membres de Rammstein s'embrassent sur scène en Russie pour protester contre l'homophobie

En s’embrassant sur une scène russe pour protester contre les lois anti-LGBT, deux membres du groupe Rammstein ont pris le risque d’écoper de 15 jours de détention. 

Rammstein se produisait mardi soir à Moscou devant 80.000 personnes. L’occasion pour le groupe de heavy metal allemand de protester contre les lois anti-LGBT. 

Sur scène, les guitaristes Paul Landers et Richard Kruspe se sont avancés l’un vers l’autre pour échanger un baiser. Une photo qui immortalise ce geste symbolique a été partagée sur le compte Instagram du groupe, avec pour légende: “Nous t’aimons la Russie”. 

Comme l’explique le Washington Post, Rammstein a pris le risque d’écoper de 15 jours de détention et d’une amende de 5.000 roubles, soit environ 75 euros. La Russie a mis en place en 2013 une loi contre la “propagande” gay, qui vise à “protéger l’enfance des informations portant atteinte aux valeurs familiales traditionnelles”. 

“Des droits égaux pour tous”

Ce n’est pas la première fois que le groupe montre son soutien à la communauté LGBT. Le 24 juillet dernier, lors de leur concert en Pologne, Paul Landers et le batteur Christoph Schneider avaient brandi des drapeaux aux couleurs de l’arc-en-ciel sur scène. Sur Instagram, Christoph Schneider avait alors écrit: “Des droits égaux pour tous.”