Plein écran
© EPA

“Dévasté”, le chef Jamie Oliver annonce la faillite de ses restaurants

Chef emblématique de la gastronomie anglaise, Jamie Oliver est contraint de fermer 25 restaurants.

Avec ses plats souvent simples mais inventifs, le chef cuisinier britannique Jamie Oliver a décomplexé et popularisé la cuisine dans son pays, devenant une véritable star nationale, mais n'a pas réussi à transformer l'essai avec ses restaurants.

1.000 emplois menacés

La faillite annoncée de ses établissements, menaçant plus d'un millier d'emplois, a choqué le public attaché au cuisinier à la bouille enfantine, qui s'est dit lui-même "dévasté". Sa décontraction comme sa gouaille lui ont rallié de nombreux fans à travers le monde, assidus de ses émissions culinaires comme de ses livres de recettes vendus à des millions d'exemplaires.

En jeans et T-shirt

Avec naturel et enthousiasme, en jeans et T-shirt, il ne s'encombre ni de termes techniques, ni d'ustensiles compliqués pour réaliser ses recettes, saupoudrant ses démonstrations d'incessants "génial" ou "fantastique".

Dans le rouge en 2017

En 2017 déjà, son empire était dans le rouge et il a été contraint de fermer une dizaine de restaurants de la chaîne "Jamie's Italian" au Royaume-Uni, lancée neuf ans plus tôt. 

Plein écran
© Photo News
Plein écran
Le restaurant Jamie's Italian Shepherd's Bush à Westfield (Londres) est désormais fermé. © Photo News
  1. La chose que je préfère par-dessus tout dans l'expatriation
    Blog

    La chose que je préfère par-des­sus tout dans l'expatria­ti­on

    Notre journaliste Déborah Laurent est installée en Californie une grande partie de l’année. L’occasion pour 7sur7 de vous fournir l’information la plus rapide et la plus complète possible (merci le décalage horaire!). Et l’occasion pour elle de constater les différences culturelles impressionnantes avec notre plat pays et d’apprendre à vivre en famille loin de tous. Elle en parle sur son blog personnel Sea You Son (et sur Instagram ici et Facebook ici). Nous vous proposerons chaque mardi l’un de ses articles de blog ici.
  2. “Témoigner ne suffit plus: rien n’a changé, les hommes sont toujours aussi violents”

    “Témoigner ne suffit plus: rien n’a changé, les hommes sont toujours aussi violents”

    Elle a cru que la libération de la parole des femmes changerait les choses. Que les harceleurs seraient enfin punis pour leurs agissements. Que les victimes ne devraient plus se battre pour faire reconnaître leur statut. Anaïs, créatrice du compte Tumblr Paye Ta Shnek, qui compilait depuis sept ans les phrases choquantes, les réflexions sexistes, les agressions du quotidien subies par les femmes, arrête.