Plein écran
© EPA

“Dévasté”, le chef Jamie Oliver annonce la faillite de ses restaurants

Chef emblématique de la gastronomie anglaise, Jamie Oliver est contraint de fermer 25 restaurants.

Avec ses plats souvent simples mais inventifs, le chef cuisinier britannique Jamie Oliver a décomplexé et popularisé la cuisine dans son pays, devenant une véritable star nationale, mais n'a pas réussi à transformer l'essai avec ses restaurants.

1.000 emplois menacés

La faillite annoncée de ses établissements, menaçant plus d'un millier d'emplois, a choqué le public attaché au cuisinier à la bouille enfantine, qui s'est dit lui-même "dévasté". Sa décontraction comme sa gouaille lui ont rallié de nombreux fans à travers le monde, assidus de ses émissions culinaires comme de ses livres de recettes vendus à des millions d'exemplaires.

En jeans et T-shirt

Avec naturel et enthousiasme, en jeans et T-shirt, il ne s'encombre ni de termes techniques, ni d'ustensiles compliqués pour réaliser ses recettes, saupoudrant ses démonstrations d'incessants "génial" ou "fantastique".

Dans le rouge en 2017

En 2017 déjà, son empire était dans le rouge et il a été contraint de fermer une dizaine de restaurants de la chaîne "Jamie's Italian" au Royaume-Uni, lancée neuf ans plus tôt. 

Plein écran
© Photo News
Plein écran
Le restaurant Jamie's Italian Shepherd's Bush à Westfield (Londres) est désormais fermé. © Photo News
  1. Bijoux, déco, Tupperware: comment expliquer le succès de la vente à domicile?
    Interview

    Comment expliquer le succès de la vente à domicile?

    À l’heure où l’on commande tout ce dont on a besoin, du pratique à l’inutile, en deux clics, y a-t-il encore de la place pour les ventes à domicile? Celles qui nous poussent à réunir quelques copines pour écouter une démonstratrice faire la description de produits qui vont changer notre quotidien, notre style, voire carrément notre vie. Si l'on s'intéresse aux chiffres, la réponse est oui. Rien qu’en 2018, 611 homeparties, toute marques confondues, ont été organisées en Belgique quotidiennement. “Homeparties”, c’est le mot qu’on utilise aujourd’hui pour désigner ce qu’à l’époque de nos mamans, on appelait “réunions” ou “démonstrations”. Qu’est-ce qui explique leur succès?